Francophonie

02 septembre 2005

Si vous passez par l’École Boréale au cours des prochains jours, ce sera certainement le nouvel édifice qui attirera d’abord votre attention : tout neuf, tout beau et avec plein d’espace pour tout le beau monde qui s’y affaire. Il y a cependant deux nouveaux visages parmi le personnel: Diane Dutrissac et Isabelle Thibeault. Diane sera probablement la première des deux nouvelles arrivantes q...

26 août 2005

Le programme DARE,drogue,abus ,résistance,éducation, à pour objectif de enseigner au jeunes les risques et conséquences de leurs actions, surtout pour ce qui est lié à la drogue et l’alcool. Grâce au gendarme Kim Deniger, pour la première fois cette année les élèves de l’école Allain Saint Cyr ont pu suivre le programme,entièrement en français. :¨Ça consiste en 17 semaines de cours, de dis...

26 août 2005

Pour un organisme qui les poursuit en justice, la Fédération Franco-Ténoise a décidément la cote auprès des fédéraux. Quelques jours seulement après que le ministre de l’Environnement, Stéphan Dion, soit venu rencontrer la FFT et la communauté francophone de Yellowknife, Mauril Bélanger, ministre responsable des langues officielles, a, à son tour, visité la maison Laurent-Leroux. En entrevu...

19 août 2005

Raymonde Laberge est arrivée aux TNO pour ne plus repartir. Originaire de Beauharnois, elle qui se déplaçait tous les deux ans est tombée amoureuse de la nature et du froid qu’elle aime tant. Avec sa formation d’enseignante en français langue seconde, elle apprécie les défis del’éducation aux TNO : « Il y a une véritable ouverture d’esprit de ce coté là, il ne faut pas oublié que nous a...

19 août 2005

La nouvelle était tombée comme une bombe dans les boîtes courriels des abonnées de l’info-liste de l’association Franco-culturelle de Yellowknife : « La garderie Plein Soleil [est] menacée de fermeture ». Pas plus tard qu’il y a trois semaines, il manquait encore quatre éducateurs(trices) à la garderie Plein Soleil. Devant ce manque criant de personnel, la seule garderie communautaire fr...

22 juillet 2005

Tristan Brochu et Mélanie Arbour sont les deux moniteurs qui travaillent au camp d’été de l’AFCHR. Ils nous arrivent tout droit du programme d’enseignement en animation de l’Université du Québec à Trois-Rivière. Sans véhicule, ce n’est pas facile d’assouvir sa curiosité mais ils ont plein de projet pour découvrir le Nord et l’Ouest canadien. « On a encore plein de chose à voir et on aimerai...

15 juillet 2005

Un jour avant la décision positive du juge Ouellette concernant l’éducation dans la langue de la minorité à Yellowknife (voir la une), l’avocat Roger Lepage et la communauté francophone de Yellowknife célébraient une autre victoire, celle-là relative à la poursuite concernant les services en français celle-là. La défense, c’est-à-dire les gouvernements des TNO et du Canada, demandait à ce q...

15 juillet 2005

Mardi matin, dans la salle d’audience numéro un du palais de justice de Yellowknife, le sourire triomphant de l’avocat Roger Lepage n’est pas passé inaperçu. Après qu’on lui ait remis la décision du juge Vital Ouellette, il s’est retourné devant ses clients et a murmuré quatre syllabes qui se détachaient très distinctement sur ses lèvres : « on-a-ga-gné ». Le juge franco-albertain a donné r...

08 juillet 2005

Il aura fallu attendre un peu plus longtemps que prévu pour connaître les lauréats de l’édition 2005 du Prix littéraire du Grand Nord. Mais les organisateurs avaient une bonne raison : le nombre de participants s’est décuplé, cette année. Les résidents du Nord ont décidément des choses à écrire. Pas moins de 235 personnes ont présenté des textes, la plus grande participation de l’histoire d...

08 juillet 2005

Après avoir commencé à travailler dans un hôtel à l’âge de 13 ans, Pierre Lepage a eu la piqûre de la bonne cuisine. Il a étudié l’art de cuisiner à Strasbourg, en France. Originaire de Québec, il a vécu sur tous les continents. Depuis 6 ans, Pierre organise une fête bien spéciale en l’honneur de la Prise de la Bastille. « C’est avant tout une raison de faire la fête, dit-il, que l’on soit...