Éducation

11103

Partout dans les TNO, la rentrée scolaire s’amorce à grands pas. Si la routine est bien huilée pour les écoles, la recrudescence des cas de COVID-19 partout dans les Territoires est venue complexifier, pour une autre année, le début des cours. Malgré tout, de Yellowknife à Hay River, le personnel enseignant s’affaire à offrir une rentrée scolaire mémorable aux élèves.

10872

L’école publique Helen Kalvak Elihakvik d'Ulukhaktok propose un programme d’immersion en milieu de travail pour permettre aux étudiants d’orienter de manière « avisée » leurs parcours scolaire et professionne

10814

Pas de chance pour les élèves de l’école Allain St-Cyr qui ont participé jeudi dernier à un camp de pêche : aucun poisson n’a mordu. Mais, heureusement, l’objectif n’était pas de les nourrir, mais plutôt de les initier à la pêche sur glace, dans le cadre d’une semaine d’activités autochtones.

10799

Les activités autochtones sont à l’honneur à l’école Allain St-Cyr cette semaine. L’objectif : mettre en pratique les connaissances des élèves et prendre contact avec ces cultures.

10786

La COVID aura eu une conséquence inattendue : les fonds qui devaient servir aux déplacements d’experts par la CSFTNO ont été investis dans du matériel pour les garderies.

10738

Les enseignants devraient être ajoutés à la liste des travailleurs essentiels des Territoires du Nord-Ouest, croit le député de Nunakput, Jackie Jacobson, qui a plaidé pour qu’un accommodement soit offert au personnel scolaire à l’approche de la semaine de relâche.

Trois enfants ont rejoint les bancs d’écoles francophones selon les nouveaux critères d’admission adoptés en aout dernier. Mais est-ce que les parents connaissent ces règles? La Commission scolaire s’y affaire.

10647

La pandémie n’aura pas freiné la croissance du Collège nordique francophone qui, pour la première fois, a franchi le cap du million de dollars en revenus.

10645

En parcourant les pages du nouveau manuel d’exercices Rendez-vous nordiques — Langue et culture, les élèves apprendront beaucoup plus que la langue française.

10637

La Comission scolaire francophone des TNO recommande toutefois aux élèves de s’assurer que leur décision n’aura pas de répercussions sur leur admission à l’établissement postsecondaire de leur choix.