Journal L'Aquilon

RSS
04 mars 2021
10795

Le festival hivernal Snowking est de retour pour une 26e édition. La cérémonie d’ouverture des portes de la cour du roi des neiges et de ses snowbuddies au eu lieu le 1er mars. Cette année, il n’y a pas de soirée de spectacles, mais un véritable parc d’attractions de neige avec deux glissades et un labyrinthe est accessible gratuitement durant tout le mois de mars. Il faut cependant réserver ses places à l’avance en ligne en raison de la capacité limitée du site. En fait, l’attraction est si populaire, que toutes les entrées jusqu’au 7 mars se sont déjà envolées. Des places seront à nouveau mises en vente ce dimanche. Le fabuleux jardin de neige est ouvert du mardi au dimanche en journée et en soirée, les samedis. Mathieu Gagnon de la Commission scolaire francophone des TNO s'amuse comme un petit fou à la Garderie Plein Soleil. Il découvre de bien beaux livres et de bien beaux jouets neufs. Tout ce matériel sert à encourager l’acquisition du langage chez les tout-petits. (P.3) Connaissez-vous le K'amba Carnival? Le Dehcho Wood Bison Jamboree? Ou le Beluga Jamboree? On part à la découverte des festivals des collectivités. (P.9)

04 mars 2021
10794

Le 19 février 2021, les convoités prix Inspiration Arctique ont été décernés. Sept organismes du Nord se partagent des bourses totalisant 3,13 millions $. Ils œuvrent dans les secteurs de l’art, de la culture traditionnelle, de l’éducation ou encore de la santé.

04 mars 2021
10793

Après ses succès à Milan, Niccolo Paganini entame une série de concerts dans sa route vers Rome. Il s’arrête à Gênes et à Parme. Bien qu’il continue ses compositions pour la guitare, le violon et les quatuors à cordes, c’est en 1817 qu’il présente son premier concerto pour violon et orchestre : Concerto pour violon No1.

04 mars 2021
10792

Résumé : Après avoir tenté de nouer contact avec Nora, la femme qui vit dans une tente près de son complexe immobilier, Pierre reçoit un appel. C’est son amant parti à Saskatoon, Carl Sauvé, qui lui parle comme à un étranger.

04 mars 2021
10785

Vaccins : nouveaux groupes à Yellowknife, Hay River et Inuvik ; Finish Strong ; Championnat de snowboard ; Inscriptions aux programmes aquatiques

26 février 2021
10782

Les monologues du vagin ont 25 ans. La pièce coup de poing d’Eve Ensler continue pourtant de faire rougir, de provoquer, de toucher et de susciter la réflexion. Une troupe franco-ténoise reprend le texte au NACC les 8 et 9 mars, une création libératrice qui permet aux comédiennes de se réapproprier leurs corps. On fait un tour à la répétition. (P.3) Depuis 2016, près de 150 Ténois se sont initiés au tli?cho au Collège nordique francophone. À l’occasion du Mois des langues autochtones, on rend visite à Georgina Franki, l’enseignante passionnée par la transmission de sa langue et de sa culture. (P. 4-5) L’accroissement du trafic maritime dans l’Arctique bouscule les mammifères marins. Une réglementation plus serrée est réclamée. (P.12)

26 février 2021
10780

Une meilleure intégration du savoir autochtone dans les règlementations internationales est souhaitée dans l’élaboration des politiques sur le transport maritime en Arctique.

26 février 2021
10779

Lorsque Niccolo Paganini décide de laisser la cour française de la princesse Élisa Bonaparte, devenue Grande-duchesse de Toscane, il s’installe en Florence et entame une tournée dans le nord de la péninsule italienne entre Gênes, Parme et Milan, où se trouve le théâtre de la Scala.

26 février 2021
10778

Résumé : Alors que le beau Carl Sauvé est parti comme un voleur en Saskatchewan et qu’on est toujours sans nouvelles de Pio qui a envoyé un message de détresse, Pierre découvre quelle est la présence mystérieuse qui farfouille dans le boisé près de son logement. C’est Nora, la femme incapacitée du centre-ville, qui vit dans une tente au beau milieu de l’hiver glacial.

26 février 2021
10777

À l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs, qui se déroule chaque année en février, le CDÉTNO et L’Aquilon donnent la parole à des immigrants noirs installés aux Territoires du Nord-Ouest pour qu’ils puissent raconter leur parcours et leur intégration. Nous concluons ce mois avec Tatenda Makwasha-Makonye, originaire du Zimbabwe.