Un été « à succès » pour Hay River

10 septembre 2020
La plage de Hay River. (Crédit photo : Nicolas Servel)

La plage de Hay River. (Crédit photo : Nicolas Servel)

Comme prévu, le tourisme aura grandement été affecté, cet été, par les restrictions aux frontières visant à freiner la COVID-19. Or, compte tenu de la situation, la municipalité de Hay River aura connu un été « à succès », selon le coordonnateur au développement touristique et économique de Hay River, Peter Magill.

La municipalité adoptait au printemps dernier son Plan de développement touristique 2020, dont le principal objectif était d’accroitre le nombre de touristes routiers dans la région. On comptait alors essentiellement sur les touristes de Colombie-Britannique, de l’Alberta et de l’Ontario. C’était avant la fermeture des frontières dans le reste du pays.

Cet été, Hay River a dû compter sur les Ténois. Malgré tout, selon M. Magill, l’achalandage touristique aura été plus élevé que prévu. « Le nombre de visiteurs à Hay River cet été, provenant en très grande majorité des collectivités du territoire, a grandement dépassé nos attentes, a-t-il affirmé. Considérant la situation actuelle, on peut parler d’un réel succès. »

 

La campagne Hay-Cation

Essentiellement diffusée sur les médias sociaux, la campagne de promotion touristique « Hay-Cation », qui doit se poursuivre jusqu’à l’été 2021, vise à inciter les résidents des TNO à visiter les attraits du Slave Sud. Comme le démontre le Rapport sur le tourisme et le développement économique du mois d’aout, ces efforts auront visiblement porté fruit.

Selon les données recueillies auprès des visiteurs du centre d’information touristique, la plupart d’entre eux ont évoqué la campagne Hay-Cation comme principale raison de leur visite dans la région du Slave Sud.

Chute d’achalandage

Le nombre de visiteurs au Centre d’information touristique de la région représente le principal indicateur dont dispose la municipalité pour faire état de l’achalandage touristique dans la région. Les résultats reflètent les enjeux vécus par le secteur du tourisme aux TNO.

En effet, au point culminant de la saison touristique, en aout, un peu plus de 200 personnes ont visité le Centre d’information touristique de Hay River. Près de 1400 personnes s’y étaient présentées en 2019. La boutique de souvenirs du centre avait enregistré, en aout 2019, des recettes de près de 14 000 $. Cet été, les ventes ont chuté à environ 3000 $ pour le mois d’aout, et à un peu plus de 4000 $ en juillet.

Ces chiffres ne seraient toutefois pas représentatifs de la situation dans son ensemble, selon M. Magill. « Une bonne partie des touristes provenant des TNO connaissent déjà la région du Slave Sud, indique-t-il. Ils sont donc moins susceptibles de visiter de Centre d’information touristique, et de s’inscrire dans notre base de données. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561