Sur les planches : Quand la souffrance te porte aux nues

Pierre Guitard au Top Knight de Yellowknife. 
(Crédit photo : Mélanie Genest)

Pierre Guitard au Top Knight de Yellowknife. (Crédit photo : Mélanie Genest)

La tournée Coup de cœur francophone et l’AFCY ont présenté Pierre Guitard au public de Yellowknife. Retour sur une soirée enivrante.
 

C’est devant un auditoire accueillant et chaleureux que se sont produits Pierre Guitard et ses musiciens, le 5 novembre au Top Night de Yellowknife. Peu connu du public, le Coup de cœur francophone de l’édition 2019 a réussi d’entrée de jeu, à séduire avec des chansons aux rythmes accrocheurs et nuancés, des textes forts et sensibles : des paroles d’amoureux écorché frais qui te rentrent dedans tout en douceur.


On nous a dit, en début de spectacle, que ce n’était pas du rock. Deux guitares, une basse, un drum. Pas du rock. Me semble… Il faut dire que le genre ratisse large, surtout si on l’étire à travers le temps…


Pas rock à saigner du nez et à se pitcher, coudes premiers, dans les autres, peut-être – mais rock pareil. Rock « l’index appuyé à moitié sur la détente ». Rock « je te berce pour mieux te frapper ». Rock « je t’enrôle et t’enroule et te balance des ballades à te trouer le cœur ». Rock envoutant, planant, profond. Rock « je m’ouvre les tripes et te prends à témoin ». Rock prenant. Romantique, même, mais pas matante.


Si, dès les premiers riffs, ça se met à danser, à tanguer, à taper du pied, à swigner de la tête, à onduler du bassin, ma foi, ça augure bien. Les corps en mouvement sont un indicateur certain : la musique opère sa magie.


Le beat est bon !


Le chanteur, d’ailleurs, s’est dit étonné de voir les gens danser dans cette humeur festive. Nous étions, parait-il, les premiers de la tournée à s’y commettre. Et là, il nous a franchement fait sourire. « Pourquoi vous dansez ? Je fais des chansons tristes, moi. Il y a une grosse partie du bonheur qui me tape sur les nerfs… »
L’air grave, le verbe sombre et authentique, Pierre Guitard revendique le droit d’être triste. Ah ! Que c’est bon à entendre, du monde qui se lève et s’affirme à contrecourant des idéologies dominantes ! Ici, l’idée du bonheur à tout prix.


« Trop de bonheur, ça fait un gars qui un jour décide de devenir chef du Parti conservateur. Ce gars-là, il n’a pas assez pleuré quand il était petit. » Ah ! Pierre, tu as fait ma soirée ! Coup de cœur. Solide.
Un excellent spectacle, à la rockature variée, qui aurait pu s’étirer beaucoup plus longtemps… !
Merci à l’AFCY et à tous les organisateurs de nous avoir fait vivre ce beau moment.
Merci aussi à « Les Amis » pour la délicieuse première partie. Le trio improvisé pour l’occasion par Wesley Hardisty, violoneux virtuose local, Dean Eskich, guitariste non moins doué, et Jessica Payeur aux shakers et à la voix étonnante nous a fait voyager des rigodons du Grand Nord aux chauds accords des plages d’Espagne.
La formation a bien allumé la salle et mis la table pour le mets principal !


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561