La grande séduction

Une première expérience de glanage au dépotoir municipal. (Crédit photo : Batiste Foisy)

Une première expérience de glanage au dépotoir municipal. (Crédit photo : Batiste Foisy)

Des nouveaux arrivants fraternisent et découvrent certains aspects insolites de Yellowknife.

C’est samedi après-midi et le temps est radieux. À la guérite du dépotoir de Yellowknife, un autobus jaune nolisé approche. À son bord, jacasse un petit groupe de résidents nouvellement installés à Yellowknife, des Canadiens du Sud, mais surtout des immigrants, de République Dominicaine, du Mexique, de Martinique ou du Maroc. La guichetière ouvre sa fenêtre et la conductrice du bus prononce les mots magiques : « We’re just salvaging. » Nous ne faisons que glaner.

En ce 27 mars, ils participent à une journée d’accueil et d’intégration organisée par la Communauté francophone accueillante (CFA) de Yellowknife. On leur présente les services offerts dans leur nouvelle communauté, on leur accorde un entretien privilégié avec la mairesse, on leur fait gouter à la banique et on fait la tournée des attraits locaux. Et le clou du spectacle, c’est la dompe.

« Vous pouvez prendre ce que vous voulez, leur lance leur guide, c’est gratuit ! »

Llyanina est originaire de République Dominicaine, elle est arrivée à Yellowknife il y a quatre mois. « C’est une activité qui nous permet de bien connaitre la ville et les choses importantes pour la communauté, juge-t-elle. On voit des attraits comme la dompe qui est très intéressante. Je pense que tous les nouveaux arrivants peuvent bénéficier d’une telle initiative, ce sont des renseignements très pertinents. […] Tout ce que nous avons vu aujourd’hui, c’est très exotique pour nous, par exemple la route de glace, c’est quelque chose que nous n’avions vu qu’à la télévision. Jamais je n’aurais cru pouvoir vivre l’expérience de fouler une route de glace. »

« Ce qui est bien surtout, ajoute-t-elle, c’est que ça nous permet de rencontrer des gens, de se faire des amis. »

Le projet émane de la CFA, un nouvel organisme financé par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada voué à l’accueil des immigrants francophones, ou dont le français est la première langue officielle comprise. L’aspect « grande séduction » est un peu l’essence même de l’initiative.

« Lors de consultations avec les communautés francophones et acadienne, on s’est aperçu qu’il y avait des nouveaux arrivants d’expression française qui arrivaient dans les communautés, mais que, après quelque temps, ces personnes partaient », explique la coordonnatrice de la CFA, Cécile Fagot, elle-même une immigrante française installée aux TNO depuis environ deux ans. Les CFA ont été établies pour leur donner le gout de rester en répondant aux besoins d’intégration des nouveaux arrivants francophones. Yellowknife fait partie de 14 « communautés accueillantes » retenues pour le projet-pilote qui se poursuit jusqu’en 2023.

Parmi les besoins identifiés en consultations pour rendre Yellowknife plus accueillante pour les nouveaux arrivants francophones, on retrouve un manque d’activités culturelles et sportives gratuites en français. La CFA tente donc de pallier le manque. On conçoit aussi des outils adaptés aux besoins des nouveaux arrivants, dont un guide pour naviguer le système de santé ténois qui paraitra dans les prochaines semaines.

Au dépotoir, un trésor a été déniché : un joli petit vélo rose en bon état pour la petite Meeral, six ans. On remonte dans le bus. Tout le monde rigole.

Cécile Fagot, qui aurait bien aimé que pareille structure d’accueil existe quand elle est arrivée à Yellowknife en 2019, espère que la journée d’accueil et d’intégration deviendra une tradition. La prochaine aura lieu en septembre, annonce-t-elle. « Quand je suis arrivée à Yellowknife, je ne savais pas qu’il y avait une communauté francophone, raconte-t-elle. J’ignorais que c’était aussi développé, qu’il y avait tous ces organismes et toutes ces activités. Alors je pense que ce programme peut réellement faire une différence pour les nouveaux arrivants. J’y crois. Quand tu arrives et que tu ne connais personne, si tu rencontre des gens dans une activité qui vivent les mêmes choses que toi, qui ont les mêmes défis, forcément tu crées des liens. Ce sont ces liens qui vont permettre de se sentir bien accueillis et, à long terme, c’est l’objectif, de s’établir. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages