L'éditorial du 28 février 2020

Le premier budget du gouvernement Cochrane comporte au moins un point remarquable : l’ensemble des députés semblent en faveur de ce futur exercice financier. La raison de ce consensus tangible revient au travail effectué par l’ensemble de l’Assemblée. Alors que la majorité des députés venait de se faire élire pour la première fois, la machine gouvernementale a bien réussi à dépeindre une situation peu flatteuse pour les finances ténoises. Avec le vœu de mener la prochaine législature par une approche collaborative, les limites du budget territorial ont très rapidement été soulignées, et tous les députés ont pu ajuster leurs priorités face au manque criant de revenus.

Lorsque l’on s’attarde aux recettes projetées pour 2020-2021 de ce budget, l’apport des différents transferts fédéraux continue de peser de leurs poids dans la balance des revenus territoriaux. Avec des recettes tirées des ressources qui représentent 1 % des recettes totales, la proposition du député de Frame Lake, Kevin O’Reilly semble pointer du doigt un problème qui n’a jamais été ajusté. L’exploitation des ressources naturelles est le poumon de l’économie ténoise. De plus, l’extraction minière, pétrolière, gazière, va chercher ce qu’elle a besoin au cœur de ce qui importe le plus à la majorité des résidents ténois, la Terre.
Il est déplorable qu’il n’y ait pas de retombées plus importantes autres que des emplois et des infrastructures avec l’exploitation des ressources naturelles.

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561