Exposition : L’édifice de l’Histoire

L'hôtel Gold Range, gravure sur bois, Christopher Robson.

L'hôtel Gold Range, gravure sur bois, Christopher Robson.

 Des cabanes, des hôtels, des églises et des bâtiments industriels, c’est le territoire bâti tel que perçu par le dessinateur et graveur Christopher Robson qui est au cœur de la rétrospective que lui consacre le Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles.

Empreintes d’une époque est présentée jusqu’au 30 novembre 2018.


De Hay River à Inuvik en passant par Fort Simpson et Yellowknife, l’expo, — mais peut-être n’est-ce que projection — suggère les souvenirs récoltés par un flâneur au fil de ses balades, un flâneur aux gouts esthétiques un peu singuliers, qui dédaigne le noble, le sens conventionnel du beau, pour lui préférer le décrépit, le bancal, l’abandonné, l’utilitaire, le prolétaire. C’est cette ancienne cimenterie de Hay River, ce pont, cette grange. Et nombre d’hôtels, qui furent, dit Christopher Robson, « des places de travailleurs emblématiques des boums économiques des TNO et font partie de son histoire ».

Gravure et dessin
Installé à Hay River depuis 1981, l’artiste est originaire de Vancouver et a obtenu un diplôme en dessin et en gravure en relief du Emily Carr College of Art. La gravure sur bois occupe une place de prédilection dans l’exposition, qui comprend des pièces créées dans les années 1980 jusqu’à aujourd’hui. Ces gravures, même si la perspective y est parfois sciemment avortée et que les personnages y confèrent un certain humour, sont dotées d’un aspect plus historique et photographique que les dessins.


« Avec la gravure sur bois, dit Christopher Robson, je peux avoir différents tons. J’utilise le grain du bois un peu comme un pinceau, comme aussi la lame et le ciseau, pour créer des textures. La qualité du temps [le caractère ancien des gravures] vient du grain du bois, ça crée une illusion d’âge. »


Ses dessins, qui utilisent l’encre et parfois les crayons de couleur, sont d’une facture qui se rapproche d’un certain art naïf, comme ses bandes dessinées. M. Robson est l’auteur de Strange adventures of Mister Normal, un roman graphique publié à compte d’auteur en 2015, très peu diffusé, et dont il travaille une version augmentée. « C’est plus du commentaire social que mon expo, et ce n’est pas représentatif du Nord », dit-il, ajoutant qu’on trouve plus de liberté dans son dessin que dans ses gravures, et que les idées y bougent de manière plus fluide.


M. Robson n’a jamais vu rassemblées toutes les pièces présentées dans l’exposition grâce au soutien du Conseil des arts des TNO. L’expo pourrait plus tard être transportée ailleurs au Canada.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages