Kronik Inuvik

 Après une quinzaine d’orgasmes, ma migraine est enfin partie.

Le printemps fesse fort et tôt cette année. Tout ce blanc et cette lumière en même temps. Ça fait mal aux yeux. Ça compresse le crâne. Ça surcharge le plexus. Ça l’invite au voile, au fond du garde-robe, à la pièce sans fenêtre. Il faut être d’aplomb en sale pour accueillir ça sans ciller, sans battre en retraite, sans fermer les rideaux et se dire : je resterais bien cachée, en petite boule dans le ventre du Grand Blanc, lovée au creux de la nuit polaire encore quelques mois, le temps que la matrice opère son œuvre… Qu’il y ait renaissance pour de vrai. Les tempes dans un vieil étau rouillé. La neige brune en bordure. Un mal de cœur qui coupe tout appétit. Ya même pas fait froid. Ya même pas fait long. Ya même pas fait beau et blanc assez longtemps. Non, je ne suis pas masochiste; j’aime l’hiver d’un amour profond et sauvage. Le voir mourir me tue, un peu, aussi. Je ne suis presque pas prête. J’ai les pièces détachées. Quant à l’horloger, ya fumé trop d’crack ya fucké les aiguilles, ça va ben trop vite ! Chacun son apocalypse, tu réponds. Ici, il est solaire. On est passé de l’autre côté de l’équinoxe. Déjà, plus de jour que de nuit. Même pas eu le temps de se revirer de bord… ! Assez rad comme transition. J’ai pogné mon premier coup de soleil de l’année à Yellowknife, la semaine dernière, dans la cour d’une œuvre d’art en décompo, d’un château en fonte, d’un royaume à la flotte… Pas mal ironique, avec son thème aquatique ! N’empêche, ici, ça souhaite ardemment que dame nature ne se défeuille pas trop le mercure parce que la neige et la glace, pour beaucoup, c’est aussi et surtout le plus sûr moyen de se transporter d’un lieu à l’autre. Prions Dieu Soleil qu’il slaque la poulie !


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561