Bonne fête

20 septembre 2018

Le CDÉTNO est un organisme qui a pris de l’ampleur au cours de ces dernières années.


15 ans ce n’est pas grand-chose, mais une succession impressionnante de personnes y ont donné de leur énergie et fait face à toutes sortes de défis. Le mieux, c’est qu’il y a une équipe qui continue à faire face à ces défis, similaires ou non à ceux du passé.


Ce Conseil étant un fleuron du dynamisme franco-ténois, il est légitime que L'Aquilon présente une rétrospective de son évolution. Dans cet exercice, l’équipe de rédaction a pu apprécier l’ampleur de la couverture reliée au CDÉTNO depuis le début du millénaire. Si tout le monde n’est pas nommé et si les histoires ou les bons coups du passé n’ont pas tous ressurgi, il reste la ligne d’une progression enthousiaste pour le développement des affaires francophones dans les Territoires.


Plusieurs des acteurs de cette progression sont maintenant à d’autres étapes de leur carrière, mais il est intéressant de noter que plusieurs sont encore aux TNO. Non seulement le CDÉTNO a réussi, à travers ses programmes, à accompagner de nombreux francophones dans leurs aventures nordiques, mais l’organisme a lui aussi été un moteur de l’employabilité aux TNO.


Pour les décennies à venir, il est à espérer que la vision du Conseil de renforcer l’économie communautaire puisse se raviver. Après 15 ans, le CDÉTNO est bien placé pour toujours aider au rayonnement des ambitions francophones au sein de des communautés ténoises.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages