COVID-19 : Auto-isolement, le GTNO se dit prêt pour les Fêtes

449 véhicules, dont une majorité de camions de transport, ont franchi la guérite du 60e parallèle, sur la route 1, entre le 4 et le 10 octobre. (Crédit photo : Batiste Foisy)

449 véhicules, dont une majorité de camions de transport, ont franchi la guérite du 60e parallèle, sur la route 1, entre le 4 et le 10 octobre. (Crédit photo : Batiste Foisy)

Une augmentation sensible des quarantaines est à prévoir cet hiver, mais l’administration de la santé publique estime avoir la capacité de faire face à cette éventualité.

Au moment où plusieurs planifient leurs déplacements du temps des Fêtes, l’administration de la santé publique des TNO affirme être prête à faire face au retour massif des résidents au territoire, au terme du congé.


« Nous devrons également être prêts à accueillir un nombre potentiellement élevé de cas de COVID-19 », a prévenu l’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Kami Kandola, en point de presse, le 7 octobre.


Mainte fois questionnée quant aux enjeux liés aux voyagements du temps des Fêtes, Dre Kandola réitère sa recommandation d’éviter de voyager à l’extérieur du territoire. « Nous insistons encore davantage, avec la deuxième vague qui commence à sévir. Si la tendance se maintient au Canada, et, considérant que la température sera de plus en plus froide, le nombre de cas devrait augmenter prochainement », a-t-elle insisté.


Or, la Dre Kandola dit ne pas douter de la capacité du GTNO à gérer le retour potentiellement massif des Ténois en janvier. « Nous avons vécu une augmentation accrue des arrivées l’été dernier, que nous avons été en mesure de gérer, a-t-elle indiqué. Nous allons développer notre capacité pour Noël. Nous anticipons un achalandage important, et nous serons prêts, comme l’été dernier, à accueillir les gens qui devront s’auto-isoler. »


Période d’auto-isolement
À propos d’une possible réduction de la période d’auto-isolement, au retour des vacances — qui serait notamment permise par un approvisionnement adéquat en matériel de dépistage rapide —, la santé publique dit ne pas être en mesure de s’avancer pour l’instant. « Nous observons ce qui se passe au pays avec la deuxième vague de COVID-19 », a expliqué Dre Kandola.


« Nous prendrons des décisions en fonction des risques, a-t-elle poursuivi. Nous pourrons possiblement réduire la période d’auto-isolement si nous en arrivons à un point où notre profil de risque est suffisamment bas. En ce moment, il est trop tôt pour s’avancer, et le nombre de cas au Canada est en pleine croissance. »

Espace sécuritaire garanti
La gestion des centres d’auto-isolement est maintenant assurée par le Secrétariat de coordination pour la COVID-19, qui relève de la première ministre, et non pas de l’administration de la santé publique. Au nom de l’agence, le responsable des communications pour la COVID-19, Mike Westwick, a confirmé que le GTNO pourra gérer adéquatement l’achalandage prévu pour janvier.


« Le territoire est prêt à assumer la responsabilité de ces centres d’auto-isolement, a-t-il déclaré. Nos employés collaborent avec toutes les agences impliquées, incluant les agents affectés au respect et à l’application des règles. Nous allons poursuivre le travail pour offrir des espaces sécuritaires d’auto-isolement. »

Baisse d'achalandage dans les centres d'isolement
En attendant la cohue des Fêtes, le nombre de personne en auto-isolement aux TNO continue de diminuer, après le pic d'achalandage du mois d'aout. En date du 10 octobre, 502 personnes étaient en auto-isolement aux TNO, dont 263 dans les centres d'isolement.


Le nombre de véhicules traversant la frontière aux guérites des routes 1 et 8 demeure stable avec 484 passages entre le 4 et le 10 octobre, dont plus de la moitié sont des camions de transport de marchandises.


En date du 14 octobre, 28 constats d'infraction avaient été remis à des individus pour non respect des arrêtés de santé publique. Plus des deux tiers des infractions concernent le bris des conditions d'auto-isolement.
L'amende pour ne pas respecter la quarantaine obligatoire de 14 jours s'élève à plus de 1 500 $.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561