Au rayonnement de la musique classique_14

10 septembre 2020
L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est actuellement en pause sur Radiotaiga.com.

L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est actuellement en pause sur Radiotaiga.com.

Le voyage de Wolfgang et Léopold Mozart à Bologne en 1771 est un succès. Il est suivi par des voyages vers Milan, Rome et Venise, villes dans lesquelles Wolfgang soulève l’admiration des maitres qu’il rencontre, et des audiences aristocratiques. Non seulement par son âge et son charisme personnel, mais par ses magnifiques interprétations et compositions.

En 1773 il est employé par l’Archevêque de Salzbourg, Hieronimus von Colloredo-Mansfeld (Prince du Saint Empire romain). Il a dix-sept ans et il a déjà composé autour de 25 symphonies, 17 sonates pour violon, 18 œuvres religieuses et 7 opéras. La période entre 1773 et 1775 est très productive pour Wolfgang, son contrat est d’être maitre de concert pour l’orchestre de la cour de l’archevêque. Période au cours de laquelle il compose dans de divers genres de la musique classique. Il les présente dans un des deux théâtres qu’il avait à Salzbourg, celle administre par l’archidiocèse. Dans un voyage à Vienne il rencontre Josef Haydn pour la première fois et ils établissent une relation amicale analytique de la théorie musicale qui va durer toute leur vie.

L’année 1775 est une autre année charnière pour Wolfgang. Elle est marquée par deux évènements : d’abord, il compose cinq de ses concerts pour violon, dont la plupart sont accompagnés par des flutes, hautbois et violoncelles (accompagnement dans lequel le violon et l’orchestre sont en continuel dialogue et contraste joyaux dans une structure musicale de trois mouvements). Le deuxième évènement est la fermeture du théâtre de l’archidiocèse qui limite l’étendue des genres musicaux qu’il composait. Ce qui l’amène à planifier un autre tour à travers l’Europe.

En 1777, il part accompagné par sa mère Maria-Anna. Cette fois, Léopold, son père, reste à Salzbourg pour continuer à travailler et assurer les dépenses de leur voyage. Wolfgang et sa mère commencent par visiter et présenter ses compositions à la cour du prince de Munich. Après, ils se rendent à Augsbourg pour continuer vers Mannheim. Il reste plusieurs mois dans cette ville et rencontre le célèbre orchestre de Mannheim. Aloise Weber y est la soprano principale et Wolfgang en tombe amoureux.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561