S'abonner à Médias Ténois

Yellowknife : les candidatures sont ouvertes

08 septembre 2022
L’administratrice principale de la municipalité, Sheila Bassi-Kellett, a présenté ses félicitations au conseil municipal, le 6 septembre, pour les réalisations de ces quatre dernières années. (Capture d’écran – Municipalité de Yellowknife)

L’administratrice principale de la municipalité, Sheila Bassi-Kellett, a présenté ses félicitations au conseil municipal, le 6 septembre, pour les réalisations de ces quatre dernières années. (Capture d’écran – Municipalité de Yellowknife)

Le conseil municipal de Yellowknife approche de la fin de son mandat, alors que trois rencontres sont prévues à l’agenda avant les élections du 17 octobre.

Thomas Ethier – IJL
Réseau.Presse – L’Aquilon

Le 6 septembre marquait l’ouverture officielle des candidatures à Yellowknife en vue des élections municipales du 17 octobre. Quelque 10 postes de conseillers municipaux sont à pourvoir, en plus du poste de maire ou mairesse de la capitale.

Bien que peu de noms aient été dévoilés au moment d’écrire ces lignes, la mairesse Rebecca Alty a annoncé cet été qu’elle brigue un second mandat à la tête de la municipalité, après avoir été élue pour une première fois en 2018. Du côté du conseil municipal, seule la conseillère Stacy Smith a indiqué, dans une entrevue avec CBC North, qu’elle compte retrouver son siège.

Le conseiller Niels Konge a pour sa part annoncé au même média qu’il ne compte pas entreprendre un nouveau mandat, lui qui a consacré plus d’une décennie au conseil municipal de Yellowknife. La conseillère Shauna Morgan a également fait savoir qu’elle ne présentera pas sa candidature.

Nouveau visage, Tom McLennan, pilote pour la compagnie Canadian North, a officiellement lancé sa campagne électorale en aout. Dans une déclaration écrite, le résident indique vouloir, entre autres, s’opposer à la hausse de taxe adoptée par le conseil au printemps 2022, s’attaquer à la crise du logement, promouvoir la sécurité alimentaire et poursuivre le processus de réconciliation avec la population autochtone de la capitale.

Les résidents de Yellowknife sont invités à confirmer leur inscription à la liste électorale sur le site Web de la municipalité. L’administration est également à la recherche d’employés pour la tenue des élections. Les candidatures aux postes de maire et de conseiller municipal sont ouvertes jusqu’au 19 septembre.

 

Quatre années mouvementées

L’administratrice municipale, Sheila Bassi-Kellett, a présenté le 6 septembre un bilan du travail accompli au cours des quatre dernières années, bilan étayé dans un rapport présenté au conseil. « Nous vivons, encore aujourd’hui, une période intéressante. Nous savons que la sortie de pandémie représente toujours un enjeu », a-t-elle souligné, en mentionnant également une importante augmentation du cout de la vie, et la pénurie de main-d’œuvre qui frappe le territoire.

Parmi la liste des « accomplissements de haut niveau » des quatre dernières années, l’administration souligne notamment dans son rapport des dépenses de plus de 83 millions $ en infrastructures, des investissements de 11,8 millions $ pour la lutte à l’itinérance, et l’avancement de projets majeurs, incluant le futur centre aquatique.

Mme Bassi-Kellett a également souligné à grand trait l’adoption par le conseil municipal d’un nouveau plan communautaire et d’un nouveau règlement de zonage pour la municipalité. « Ce sont des documents fondamentaux. Vous avez vraiment modernisé la manière dont on fait affaire dans la municipalité, et voilà des éléments sur lesquels nous pourrons bâtir un avenir progressiste », a-t-elle indiqué au conseil.

Cette dernière a également fait l’éloge du leadeurship « calme et posé » des conseillers, à travers les divers défis et conflits de valeurs découlant de la pandémie et des restrictions sanitaires. « Nous savons que même durant la pandémie, lorsque nous faisons face aux enjeux liés aux chaines d’approvisionnement de matériaux […], nous avons eu la capacité de faire aboutir les projets », a-t-elle souligné, rappelant que plus de 83 millions $ ont été dépensés durant ce mandat en infrastructures.

« Sur le plan économique, sortir de la COVID-19 est devenu une priorité. Mais en 2019, avant de nous douter de l’arrivée de cette pandémie, nous étions concentrés sur une lancée économique, particulièrement dans le secteur touristique. La COVID-19 a évidemment freiné ce secteur, mais je suis très fière du temps que nous avons consacré, lors du ralentissement du secteur touristique, à entamer un plan pour la reprise », a ajouté Sheila Bassi-Kellett.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.