Jeunesse : Vers Edmonton

11 octobre 2018
Maxime Faubert. (Crédit photo : Denis Lord)

Maxime Faubert. (Crédit photo : Denis Lord)

Maxime Faubert prend le relai à Jeunesse TNO.

 

C’est avec un nouveau coordonnateur jeunesse que quatre jeunes des TNO iront à Edmonton en novembre prochain pour participer au Parlement franco-canadien du Nord et de l’Ouest (PFCNO).


Effectivement, Maxime Faubert est entré en fonction le 1er octobre, après que le poste ait été inoccupé quelques mois.
Originaire de Mascouche, au Québec, Maxime Faubert détient un baccalauréat en développement de carrière à l’UQAM et un certificat en création littéraire dans la même institution.


Avant d’être recruté par la Fédération franco-ténoise, il a été intervenant jeunesse dans une Maison des Jeunes et conseiller en emplois sur la Rive Sud de Montréal.


La transition à Yellowknife est particulièrement intense puisque l’été dernier, il faisait du travail humanitaire en Haïti.
Le nouveau venu est amateur de jeux de société et de romans - science-fiction entre autres - mais aussi de plein air.


Parlement
Le travail de Maxime Faubert est de stimuler la culture francophone dans les communautés de Yellowknife, Hay River, Fort Smith et Inuvik.


Dès novembre, il mettra l’épaule à la roue en accompagnant Mathieu Daigle, Reagan Jungkind et Vivianne Pauzé au PFCNO, où ils rejoindront une ancienne étudiante de l’école Boréale, Kiera Boulanger-Rowe.
Le PFCNO se déroule du 8 au 11 novembre et donne la chance à des jeunes de 16 à 35 ans de quatre provinces et trois territoires de développer leur expérience de la politique en étant provisoirement député, page ou journaliste dans le cadre d’une simulation parlementaire.


L’évènement est organisé cette année par Francophonie Jeunesse de l’Alberta.
Le financement de plusieurs projets de Jeunesse TNO devrait être confirmé sous peu. L’Aquilon fera le suivi sur ces dossiers.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de nouvelles
Journaliste à Yellowknife |
Marie-Soleil Desautels
Journaliste à Hay River | Thomas Chabot
Journaliste IJL | Thomas Ethier
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867-766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4T
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
614 – 115, rue George, Oakville, ON L2J 0A5
T 905-599-2561