S'abonner à Médias Ténois

Jeux francophones de l’Alberta : Une première présence pour les TNO?

09 avril 2004
0 Commentaire(s)
Abonnement
Trente-deux jeunes francophones et francophiles provenant de quatre écoles de Yellowknife pourraient prendre la route d’Edmonton, du 20 au 24 mai prochain, afin de participer aux Jeux de la francophonie de l’Alberta. Pour l’occasion, les TNO deviendraient la zone numéro 10, les régions de l’Alberta étant séparées en zone pour la participation à ces jeux.

Pour leur première année de participation, les TNO prendraient part aux compétitions de soccer, badminton, kinball, en plus des arts. Les athlètes qui participeront aux épreuves sportives, devront, obligatoirement se présenter à l’athlétisme. Ces jeunes, de catégorie cadets (7e à 9e années), proviendraient des écoles Allain St-Cyr, William MacDonald, Saint-Joseph et Sir John Franklin.

« L’année dernière, j’étais à Calgary et j’étais dans le processus d’avoir une équipe aux Jeux. Comme l’Alberta travaille souvent en collaboration avec les TNO, j’ai communiqué avec une personne qui s’occupe de l’organisation des Jeux et ils se sont montrés ouverts à nous faire une place pour cette année », raconte Martin Deschênes, enseignant à l’ÉASC.

En compagnie d’enseignants d’autres écoles intéressées, il a formé un comité qui verrait à recruter des participants. Finalement, une quarantaine de jeunes se sont pointés aux épreuves de sélection qui se tenaient le 3 avril dernier. Au total, 32 jeunes se sont taillés une place.

Mais la participation des TNO aux Jeux de l’Alberta demeure conditionnelle au transport de ces jeunes jusqu’à Edmonton. Le comité ténois a contacté des compagnies d’autobus, mais celles-ci désirent voir la couleur de l’argent avant de confirmer le départ, qui aurait lieu le 20 mai, en prévision du début des jeux, le lendemain. Or, avant cette confirmation, Martin Deschênes se doit d’avoir reçu tous les bulletins d’inscription des jeunes, ainsi que leurs frais d’inscription de 350 dollars. « S’il manque quatre ou cinq inscriptions, nous sommes obligés d’arrêter le processus », laisse-t-il savoir, ajoutant que l’idée d’avoir recours à des substituts ne serait pas écartée non plus.

« Les frais d’inscription aident à payer la majorité des dépenses, mais c’est évident que normalement, les autres divisions ont des chandails d’équipe, des dossards, des équipements particuliers. Avec beaucoup d’appuis, les TNO pourraient être mieux représentés, par des bannières, par exemple », poursuit Martin Deschênes.

Des démarches ont donc été entreprises avec les commissions scolaires responsables des écoles participantes. « Pour l’instant, les commissions scolaires semblent vouloir bien participer, avec un ratio de 50 à 100 dollars par personne provenant de leur école ». La Fédération Franco-TéNOise a aussi accepté de commanditer l’équipe des TNO.