Une palette de candidats pour l’élection fédérale

02 septembre 2021
(Crédit photo : Glen Carrie - Unsplash)

(Crédit photo : Glen Carrie - Unsplash)

Après un début de course électorale assez terne où seuls Michael McLeod du Parti libéral et Kelvin Kotchilea du NPD s’étaient portés candidats d’entrée de jeu, voici que cette semaine les autres partis se sont réveillés et ont présenté leurs propres candidat.e.s. Lea Mollison représente le Parti conservateur, Roland Laufer le Parti vert, et Jane Groenewegen se présente comme indépendante.

Jane Groenewegen : candidate indépendante

La dernière candidate en lice, Jane Groenewegen, a été députée territoriale pour Hay River de 1995 à 2015. Députée pour cinq mandats, elle a occupé divers postes pour le gouvernement territorial. Elle a servi à titre de ministre de la Santé, ministre responsable des ainés, des personnes handicapées et du statut de la Femme, et fut même présidente de l’Assemblée législative des TNO. Résidente de Hay River depuis 1974, elle a servi sur le conseil municipal, notamment sur le Conseil touristique, et à titre de présidente de la Chambre de commerce de Hay River et des TNO. Elle a aussi siégé au Conseil de direction de la Northwest Territories Power Corporation.

 

Kelvin Kotchilea : Nouveau parti démocratique

Un citoyen tli?cho de Behchoko`, Kelvin Kotchilea vient tout juste de se présenter à l’élection partielle de Monfwi à titre de membre de l’Assemblée législative des TNO et travaillait jusqu’à tout récemment à titre d’officier financier du gouvernement territorial, après avoir servi pendant huit ans comme officier aux ressources renouvelables. Fortement impliqué dans sa communauté, il veut défendre les droits et conditions de vie des divers peuples autochtones.

 

Roland Laufer : Parti vert

Un immigrant d’origine allemande vivant à Yellowknife depuis peu, Roland Laufer dit vivre hors réseau (off the grid) et est trésorier de la Coopérative d’artistes de Yellowknife. Il propose une réduction de l’empreinte carbone de chaque résident canadien de l’ordre de 65 %. Conséquemment, il dit utiliser les transports en commun et un vélo afin de ne pas se déplacer en voiture.

Michael McLeod : Parti libéral du Canada

Se présentant pour un troisième mandat à titre de député pour la circonscription des Territoires du Nord-Ouest, il a été confirmé comme candidat dès le mois de décembre 2020. Originaire de Fort Providence, municipalité dans laquelle il fut élu à titre de maire à seulement 22 ans, il a siégé pendant trois mandats à l’Assemblée législative des TNO. Un vétéran du Parti libéral, il se dit ouvert à la possibilité d’un poste ministériel, notamment à titre de ministre des Affaires indiennes ou des Affaires nordiques, d’autant plus qu’il a été interné à l’école résidentielle Akaitcho Hall de Yellowknife.

 

Lea Mollison : Parti progressiste-conservateur

Candidate parachutée dans la circonscription des TNO (elle réside et travaille à Thunder Bay, en Ontario), afin de « prouver la sérieuse considération du PPC en rapport aux TNO », elle facilite les tests médicaux dans une clinique de dépistage du cancer du sein. Elle a obtenu un baccalauréat en études autochtones de l’Université de la Saskatchewan en 2012. Mère de trois enfants, elle a suivi son époux, militaire, à travers les différentes affectations de ce dernier dans l'Ouest canadien.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.