S'abonner à Médias Ténois

Rétrospective 2021 : Une nouvelle exposition sur les 100 ans du Traité 11

06 janvier 2022
Une vue d’ensemble de l’exposition du Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles portant sur le Traité 11. (Crédit photo : Thomas Chabot)

Une vue d’ensemble de l’exposition du Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles portant sur le Traité 11. (Crédit photo : Thomas Chabot)

 2021.07.16

Le public peut visiter une nouvelle exposition présentée au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles, Les 100 ans du Traité 11.

Cette exposition, comme son nom l’indique, porte sur le centenaire de la signature du Traité 11 par le Chef Monfwi à Behchoko`, le 22 aout 1921. Le Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles organise cette exposition en partenariat avec le gouvernement tli cho et les citoyens tli cho.

« Les Tli cho sont heureux de partager l’histoire de la signature du Traité 11 et d’expliquer son lien avec l’autonomie gouvernementale actuelle. Le chef Monfwi savait ce qui s’en venait et, 100 ans plus tard, nous sommes sur la voie de la reconnaissance de notre nation et de notre territoire », explique le grand chef tli cho, George Mackenzie.

Dans un dialogue ouvert avec le passé, les communautés autochtones ont été appelées à décider quels objets allaient être exposés et à écrire les textes descriptifs. Trop peu des résidents, adultes comme enfants, connaissent l’histoire des TNO et l’interrelation entre allochtones et autochtones. Le Traité 11 a eu un impact majeur sur l’histoire du Canada et l’histoire ténoise. L’une des pièces centrales de l’exposition est la médaille qui a été remise au Chef Monfwi à la suite de la signature du Traité.

À partir des articles de Thomas Chabot.

Commentaire de notre journaliste, Thomas Chabot :

Il est rare qu’on puisse être aussi proche de l’histoire. Peu d’évènements sont aussi marquants pour les Territoires du Nord-Ouest, que la signature du Traité 11. C’était un honneur pour moi de pouvoir couvrir un sujet d’une pareille importance que le centenaire du Traité 11.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.