Chasse aux caribous : Un nombre alarmant d’infractions

Plusieurs infractions de gaspillage de viande de caribou ont été observées le long de la route de glace Tibitt-Contwoyto.

(Courtoisie MERN)

Plusieurs infractions de gaspillage de viande de caribou ont été observées le long de la route de glace Tibitt-Contwoyto. (Courtoisie MERN)

Consternés par le nombre de carcasses de caribou gaspillées par les chasseurs, des organisations et gouvernements autochtones font front commun avec le gouvernement territorial pour imposer des pratiques responsables.

Thomas Ethier — IJL — Territoires

Plus de 50 infractions aux règles entourant la chasse aux caribous et menant au gaspillage de la viande auraient été observées depuis le début de la saison par les agents de la faune de la région du Slave Nord. Une situation inquiétante pour l’avenir de cette espèce protégée, comme l’a souligné le ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles, Shane Thompson, en conférence de presse le 9 mars.

À pareille période l’an dernier, seulement 10 infractions impliquant le gaspillage de viande de caribou avaient été rapportées, selon le ministre. Également présent au point de presse, le président du Conseil de gestion des caribous Beverly et Qamanirjuaq (BQCMB), Earl Evans, affirme qu’il s’agit de la pire saison dont il a été témoin au cours des 50 dernières années.

 

Des délits bien visibles

M. Evans confie avoir lui-même repéré, au cours d’une sortie d’environ trois heures, neuf caribous blessés ou tués sans que leur viande ait été recueillie. « Un seul caribou peut nourrir une famille pour trois mois et seulement au cours de cette courte sortie, nous avons vu neuf caribous être gaspillés », a-t-il déploré, ajoutant que d’autres chasseurs lui ont livré des témoignages semblables.

M. Evans explique cette soudaine hausse des infractions par les températures clémentes observées au cours des dernières fins de semaine, qui incitent les chasseurs à sortir. Il ajoute également avoir observé d’importants changements de comportements au fil des générations, attribuables, en partie, à un meilleur accès aux zones de chasse, grâce aux routes de glace.

« Plusieurs ainés abandonnent la chasse, et laissent la place à de plus jeunes générations, ce qui doit faire partie de nos réflexions entourant les mauvaises pratiques de chasse », a-t-il indiqué.

Selon le BQCMB, ces pratiques de chasse irresponsables ont spécialement été observées sur la route de glace menant vers les mines de diamant des Territoires du Nord-Ouest.

 

L’éducation en priorité

Comme l’a expliqué l’agent de la faune Lee Mandeville, le GTNO a récemment accru la surveillance des zones de chasse mobiles pour repérer les infractions. Un nouveau camp mobile a notamment été mis en place et cinq agents en rotation assurent les patrouilles en motoneige, en camionnette et par voie aérienne.

Selon lui, plusieurs enquêtes seraient en cours et plusieurs chasseurs auraient déjà et inculpés et condamnés pour un éventail d’infractions à la Loi sur la faune. « Nous avons déjà vu des résultats : aucune infraction n’a été repérée au cours des deux dernières semaines. Or le pire est peut-être à venir », a-t-il avancé, disant s’attendre à un important accroissement des activités de chasse avec l’arrivée du temps doux.

Questionné sur les peines encourues par les chasseurs en infraction, M. Mandeville a insisté sur l’accent particulier qui est mis sur la sensibilisation et l’éducation. « Le plus important pour nous, en tant qu’agent, c’est de faire un travail d’éducation et d’avoir les chasseurs et les collectivités de notre côté, a-t-il affirmé. Nous ne sommes pas là uniquement pour enquêter sur les mauvais comportements, nous sommes ici pour aider les collectivités. Plusieurs agents sont eux-mêmes autochtones et travaillent dans leur propre intérêt. »

Le ministre Shane Thompson a indiqué qu’un travail de sensibilisation est en cours auprès des chasseurs autorisés à chasser le caribou sur le territoire, en partenariat avec les organisations et gouvernements autochtones.

Depuis 2018, les caribous de la toundra sont officiellement classés dans la catégorie des espèces protégées des Territoires du Nord-Ouest. La chasse aux caribous est interdite aux résidents non autochtones.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561