Chronique jeunesse : Un mandat aux multiples visages

03 mars 2011
0 Commentaire(s)
Les administrateurs pancanadiens de la Fédération de la jeunesse canadienne-française. Il est impressionnant de découvrir l’implication de ces derniers au sein de la francophonie! (Courtoisie Édith V-R)

Les administrateurs pancanadiens de la Fédération de la jeunesse canadienne-française. Il est impressionnant de découvrir l’implication de ces derniers au sein de la francophonie! (Courtoisie Édith V-R)

Un mandat jeunesse qui m’a fait découvrir le Canada sous plusieurs nouveaux visages.

Du 24 au 28 février dernier, je me suis rendue à la rencontre du conseil d’administration de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), à Winnipeg, en tant qu’administratrice des Territoires du Nord-Ouest. Une occasion en or de faire valoir les intérêts des jeunes franco-ténois, tout en travaillant en synergie avec mes homologues à l’échelle nationale sur les différentes questions qui nous touchent tous de près.
 

Mon poste n’a rien de nouveau pour ceux qui connaissent bien Amber O’Reilly, une ancienne élève de l’école Allain St-Cyr, qui a occupé ce poste pendant près de deux ans. Depuis son départ des TNO pour ses études, son poste est revenu à Cliff Tuyishime, et puis, très récemment, à moi. Parallèlement à ce poste d’administratrice, je suis amenée à occuper les postes de présidente du Comité action jeunesse et de représentante de Jeunesse TNO.
 

Lors de la rencontre à Winnipeg, nous avons créé des comités de travail et discuté grandement de la stratégie jeunesse de chaque organisme. La cause Caron, en Alberta, a d’ailleurs été présentée à tous. Nous avons établi de nouveaux liens entre nous, même si la plupart des jeunes présents se connaissaient déjà. Comme j’étais ce qu’on appelle « la nouvelle », la majorité des jeunes autour de moi étaient disponibles pour m’informer et m’outiller dans mon nouveau rôle. Il fut très enrichissant de découvrir la réalité d’une jeune fille au Labrador, d’un jeune homme à Moncton, tout en discutant de l’hiver inexistant à Victoria, en Colombie-Britannique… différentes réalités, hein? Comme quoi, ce n’est pas toujours une histoire de cultures ou de langues!
 

Nous avons reçu une formation en représentation politique par Graham Fox, question de démystifier le vrai du faux dans l’ABC du lobbying. Il y a quelques années déjà que la FJCF s’est donnée comme mandat d’éveiller les jeunes à la politique. M. Fox a d’ailleurs été de bon conseil quant aux élections imminentes…
 

Bref, c’est avec l’esprit plus ouvert, et surtout plus frais (le vent manitobain est renommé, non?) que je suis ressortie de cette rencontre. J’en ai profité pour faire un saut au Festival du Voyageur, le plus gros party de cuisine au monde. Je suis d’ailleurs revenue avec mon chandail « Keepin’ it Riel » et ma ceinture fléchée! Notre prochaine réunion est prévue pour le mois de mai, en Ontario. Inutile de vous dire que j’ai très hâte!
 

Clin d’œil à la FJCF

La FJCF est un organisme sans but lucratif qui se penche sur les intérêts de la jeunesse francophone de 14 à 25 ans, à travers le pays. Sa stratégie? Faire du « par et pour les jeunes ». Parmi ses activités d’envergure, nous retrouvons les Jeux de la francophonie canadienne (ils se dérouleront en juillet, à Sudbury), le Parlement jeunesse pancanadien et le Forum jeunesse pancanadien. Il est possible de visiter leur site Web à l’adresse www.fjcf.ca.

 

 

 

 


Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561