S'abonner à Médias Ténois

Un démarrage au ralenti pour les campings des TNO

Infographie par Lambert Baraut-Guinet (Source : ParcsTNO-GTNO)

Infographie par Lambert Baraut-Guinet (Source : ParcsTNO-GTNO)

Le ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement a annoncé les chiffres de la première semaine d’ouverture des réservations dans les campings des Territoires du Nord-Ouest. Un peu plus de 3000 nuitées ont d’ores et déjà été réservées pour cet été, alors qu’au même stade l’année passée, les chiffres étaient montés à plus de 3700.

Les signaux sont mixtes, selon le gouvernement des TNO. De très nombreuses réservations ont été enregistrées dans les minutes et les heures qui ont suivi l’ouverture du portail sur le site internet Parcs TNO, mais les chiffres globaux ne sont pas à la hauteur des années précédant la pandémie.

Ce sont ainsi 682 réservations qui ont été posées en quelques heures mardi 5 avril pour le camping du lac Prélude. Le total du parc Fred Henne de Yellowknife est encore plus impressionnant, avec 750 réservations en un tout petit peu plus de vingt minutes le jeudi 7 avril au matin.

Après l’ouverture des réservations vendredi 8 à l’ensemble des terrains de camping gérés par Parcs TNO, ce sont 3029 nuitées qui ont été réservées la première semaine. Soit plus de 700 de moins que l’année passée.

La répartition des réservations n’est pas homogène à travers les territoires : 2371 de ces 3029 réservations l’ont été dans la région du Slave Nord.

L’origine des réservations varie elle aussi : sur le total des visites réalisées sur le site internet de Parcs TNO (70 000), près d’un quart viennent de l’extérieur du Canada. Le gouvernement note à ce propos que « 90 % des réservations pour les terrains de Beaufort-Delta ont été effectués à l’extérieur des TNO. »

Une statistique intéressante, mais à mettre en perspective, le gouvernement ne communiquant pas sur le nombre exact de nuitées réservées dans cette région. À l’heure d’aujourd’hui, entre le 1er juin et le 31 juillet 2022, moins de la moitié de la cinquantaine d’emplacements des deux campings de la région a été réservée pour au moins une nuit.

La proportion de réservations réalisées depuis l’extérieur des TNO est inférieure dans les autres régions : 48 % dans le Slave Sud, 40 % dans le Dehcho, et seulement 6 % dans le Slave Nord, où le plus haut nombre de réservations est d’ailleurs enregistré.

La saison n’est pas encore commencée, les campings ouvrant à partir de la mi-mai, mais, avec la réouverture des frontières début mars, la pression est grande de réaliser une saison pleine. Pour rappel, les campings des TNO avaient enregistré 25 843 nuitées en 2021, soit 12 % de plus qu’en 2020, mais beaucoup moins qu’en 2019 (35 249), en 2018 (36 526) ou en 2017 (35 050).


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.