S'abonner à Médias Ténois

Taux d’emploi historique aux TNO

Graphique par Lambert Baraut-Guinet. (Source : Bureau de la Statistique TNO – Créé avec Datawrapper)

Graphique par Lambert Baraut-Guinet. (Source : Bureau de la Statistique TNO – Créé avec Datawrapper)

Le taux d’emploi aux Territoires du Nord-Ouest atteint un niveau inégalé depuis 2013. C’est ce qu’a annoncé le bureau de la statistique dans son dernier rapport mensuel sur l’état du marché du travail. Avec un taux d’emploi de près de 74 %, les résultats sont même bien meilleurs que ceux des années qui ont précédé la pandémie.

Le bureau de la statistique des TNO a dévoilé vendredi 8 avril ses derniers chiffres sur l’emploi aux Territoires du Nord-Ouest.

Près de trois Ténois.es de plus de quinze ans sur quatre ont aujourd’hui un emploi, ce qui constitue à la fois un sommet tous mois confondus depuis 2013, et un record pour un mois de mars depuis 2007.

D’après le rapport de l’organisme public, les Territoires du Nord-Ouest ont à l’heure actuelle le taux d’emploi le plus élevé au Canada avec 74 %, la moyenne pour l’ensemble du pays s’établissant à 60,5 %. Le territoire du Yukon et la province d’Alberta s’en sortent également correctement, avec, un taux d’emploi respectif de 68 et 64 %. Au contraire, la province de Terre-Neuve-et-Labrador reste sous les 50 %, comme c’est le cas depuis le début de l’année 2022.

Le rapport indique également que le taux d’emploi des TNO 2022 est supérieur de six points à celui de début 2021.

L’éducation, l’information, la culture et l’administration sont les domaines qui ont le plus recruté au cours de la dernière année, avec plus de 600 recrutements dans chacun de ces secteurs. Le commerce ensuite, avec 500 recrutements, précède juste la manufacture et la restauration. À l’inverse, les secteurs de la santé, des transports ou des services publics ont perdu chacun plusieurs centaines de personnes.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.