Vie étudiante : St-Cyr se dirige vers la Grèce

21 février 2019
e Yellowknife à la Grèce?! À l’arrière-plan : Jack Coombs, Cole Martin, Anthony Wood et Samuel Gilbert. À l’avant-plan : Shelby Martin, Émilie Gaudreault, Étienne Marcoux, Zack Boivin. Absents : Sylvain Rourke, Louis-Philippe Cloutier et Lucas Wood. (Crédit photo : Denis Lord)

e Yellowknife à la Grèce?! À l’arrière-plan : Jack Coombs, Cole Martin, Anthony Wood et Samuel Gilbert. À l’avant-plan : Shelby Martin, Émilie Gaudreault, Étienne Marcoux, Zack Boivin. Absents : Sylvain Rourke, Louis-Philippe Cloutier et Lucas Wood. (Crédit photo : Denis Lord)

Plein air, Histoire et gastronomie sont à l’horaire.

Onze étudiants de la 9e à la 12e année de l’école Allain St-Cyr auront une pause scolaire fort alléchante alors qu’ils visiteront la Grèce du 16 au 27 mars.


Le programme est trop touffu pour le révéler de manière exhaustive, mais un aperçu des quelques activités offertes suffira à convaincre qu’il y a de bien pires choses dans la vie.


Le groupe fera notamment une petite croisière dans le golfe Saronique, sur la mer Égée, entre l’Attique et le Péloponnèse, avec escale à l’ile volcanique de Poros.


Ils visiteront plusieurs canaux, explique l’adjointe au programme de soutien Ingrid Wood, dont celui de Corinthe, qui relie le golfe homonyme au golfe Saronique.


Aller en Grèce en faisant fi de l’Antiquité, c’est un peu comme visiter les TNO sans regarder le ciel. Les élèves de St-Cyr visiteront donc plusieurs places historiques à Athènes. En plus de se rendre dans un théâtre antique, ils auront la chance de faire des randonnées à Delphes, connue entre autres pour son temple et son oracle.


Ils exploreront cette terre de légende qu’est l’Argolide, berceau de personnages mythiques comme Agamemnon, Oreste et Iphigénie, dont le cinéma et la dramaturgie nous parlent encore aujourd’hui.


En plus de visiter une fabrique d’huile à Ligourio, les St-Cyriens bénéficieront d’un cours de cuisine avec un cuisinier professionnel. « Les jeunes avaient suggéré de pouvoir faire de la cuisine », explique Ingrid Wood, qui accompagnera les 11 étudiants avec Jean-François Martin, le père de deux d’entre eux.

Méthode
Étrangement, la destination de vacances a été choisie à l’aveugle par les élèves, en fonction des choses à faire et non de l’endroit.


« On nous a présenté quatre choix avec des activités, rappelle Anthony Wood. On savait qu’il y avait des oliviers et des infrastructures anciennes. J’avais deviné que c’était la Grèce. Plusieurs pensaient que c’était l’Espagne. »
Les autres destinations potentielles étaient le Brésil, l’Italie et l’Allemagne.


Interrogée sur ce qui l’attire le plus en Grèce, Émilie Gaudreault répond : manger ! Anthony opine vivement, ajoutant que les bâtiments antiques l’intéressent aussi. Samuel Gibert a hâte de voir la mer, tandis qu’Étienne Marcoux espère faire de la plongée sous-marine.

Souper-bénéfice
Un souper spaghetti aura lieu le 22 février à l’école Allain St-Cyr de Yellowknife pour financer ce voyage. Le repas sera préparé et servi par le chef Étienne Croteau et les élèves. Les billets sont actuellement en vente. Gratuit pour les enfants de 0 à 5 ans; 12 $ pour les enfants de 6 à 11 ans; 20 $ : souper (incluant salade césar et pain à l’ail); 25 $ : souper avec verre de vin.


Le souper sera servi entre 17 h et 22 h.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages