S'abonner à Médias Ténois

Table d’information : Se tenir au courant !

07 mars 2003
0 Commentaire(s)
Abonnement
En entrant en poste en septembre dernier, la coordonnatrice de l’Association franco-culturelle de Yellowknife, Danielle Couillard, a dénoté « un flagrant manque de communication entre les associations ». Si bien que le 27 février dernier, celle-ci a convié tous les représentants des organismes francophones de Yellowknife pour échanger sur la situation de chacun.

Tour à tour, Hyper-branché, le Conseil de développement économique des TNO, le Comité de mise en œuvre d’un centre communautaire, la Commission scolaire francophone de division, la Fédération Franco-TéNOise, l’Association franco-culturelle de Yellowknife, le Comité de Coordination jeunesse (CoCo) et la garderie Plein-Soleil ont fait part de leur calendrier pour les prochains mois.

« C’est à ce moment que l’on a vu des réactions des gens qui y apprenaient quelque chose ou des organismes qui offraient différentes collaborations pour l’organisation d’une activité. C’est une initiative que j’ai prise sans trop savoir ce que ça donnerait. Finalement, j’en suis ressortie très confiante et positive », de signaler Danielle Couillard.

Pour le président de la FFT, Fernand Denault, l’élaboration de ce genre de rencontre arrive à point. « Trop souvent, on voit un tas de bon monde qui oeuvrent comme bénévoles et employés et on travaille chacun de notre côté. En se parlant et en faisant savoir ce qui s’en vient, on a plus de chance de s’entraider », dit-il.

M. Denault fait aussi remarquer que les négociations en vue d’obtenir une entente quinquennale avec le gouvernement fédéral débuteront bientôt. Ce genre de table d’information ne pourra pas nuire, selon lui. « On a remarqué que ce qui arrive trop souvent, c’est que chaque fois qu’on va négocier une entente, on dirait qu’il y a beaucoup de tension dans la communauté. Je pense qu’il faudra se concentrer et se bâtir une solidarité qui pourrait résister au test. Parce que nous serons testés pour connaître où sont nos forces et nos faiblesses. Il y a une décision importante à prendre : est-ce que l’on veut vivre avec des « pinottes » ou l’on veut obtenir ce que l’on a besoin pour travailler comme du monde ? ».

Au départ, Danielle Couillard prévoyait que ces rencontres ne réuniraient que les employés des différentes associations. Or, les élus présents à la rencontre ont exprimé leur intérêt à y prendre part. « On se rencontrera quatre fois par année. Il y aura une réunion entre les employés, au cours de laquelle nous échangerons les informations et les progrès. Ensuite on repartira chacun de notre côté pour divulguer l’information à notre conseil d’administration. Deux semaines après la première réunion, il y aura une rencontre entre les élus où il y aura des prises de décision du côté financier ou sur d’autres aspects », d’expliquer Mme Couillard.

La prochaine rencontre des employés des organismes francophones de Yellowknife aura lieu le 8 mai. Quant aux élus, ils se réuniront le 22 mai.