Revitaliser l’inuvialuktun

Panneau routier bilingue en inuvialuktun et en anglais.

Panneau routier bilingue en inuvialuktun et en anglais.

La Société régionale inuvialuite (SRI) mettra au point un programme d’immersion en inuvialuktun grâce à une subvention de 150 000 $ de Patrimoine canadien.
« Nous avons travaillé sur ça très longtemps. C’est difficile d’avoir du financement », commente la conseillère aux communications de la SRI, Elizabeth Kolb. Selon elle, les gens sont enthousiasmés par cette annonce.
« L’inuvialuktun est aujourd’hui à un point critique, a fait savoir le président-directeur général de la SRI, Duane Ningaqsiq Smith, par voie de communiqué. La SRI a entendu des communautés l’importance de prioriser cette problématique. »
22 % des Inuvialuits parleraient l’inuvialuktun
En mars, la SRI réunira des Ainés et des locuteurs afin de structurer le modèle d’immersion, qui s’étendra sur deux ans. Le campus d’Inuvik du Collège Aurora et la Commission scolaire de division de Beaufort-Delta collaboreront aussi au développement du programme.
« De manière optimiste, l’immersion commencerait en janvier 2021 », précise Mme Kolb. Le programme d’immersion serait suivi d’un baccalauréat en éducation pour former des professeurs d’inuvialuktun.

Début de la mise en place
Mme Kolb précise que ce travail de revitalisation en est à ses prémices. Par exemple, la SRI ignore encore de quelle manière elle prendra en considération l’existence des trois dialectes inuvialuktuns.
Le sallirmiutun (auparavant appelé siglitun) est le dialecte nuvialuktun parlé à Tuktoyaktuk, à Paulatuk, à Sachs Harbour et à Inuvik, où résident plusieurs Inuvialuits de la côte. C’est le dialecte principal.
L’uummarmiutun est parlé à Inuvik, à Aklavik et en Alaska ; le kangiryuarmiutun est parlé dans les communautés de la région de Kitikmeot (Arctique central) : Gjoa Haven, Cambridge Bay, Kugluktuk et Ulukhaktok. Pour mettre au point leur modèle pédagogique, la SRI et ses partenaires pourraient utiliser des éléments du Centre Pirurvik, à Iqaluit, qui a conçu des cours de langues et de culture spécifiquement pour les Nunavummiut.
« Ils nous ont généreusement offert leur matériel, de dire Elizabeth Kolb, et nous analysons ce qu’ils ont développé. […] Cependant, nos plans seront développés en étroite collaboration avec l’expertise spécifique à l’inuvialuktun et avec les Ainés de la région. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561