Retour du judo aux TNO

09 septembre 2021
Des camps d’été de judo ont été organisés lors des deux dernières semaines d’aout à Yellowknife. (Courtoisie)

Des camps d’été de judo ont été organisés lors des deux dernières semaines d’aout à Yellowknife. (Courtoisie)

Malgré les aléas pandémiques, la vie continue et le judo ténois ne fait pas exception à la règle. Après un été chargé de cours et de projets, les professeurs de l’Association de judo des Territoires du Nord-Ouest se préparent pour une nouvelle saison.

** En raison du récent arrêté de santé publique concernant la région de Yellowknife, les activités et cours de judo sont suspendus jusqu’au 22 septembre. Ce changement n’affecte pas les activités prévues à une date postérieure. **

Autant à Yellowknife, qu’à Inuvik ou qu’au Deh Cho, la fébrilité d’une nouvelle saison est bien présente. Malheureusement, si l’été a été clément quant aux nombres de cas, l’automne n’a pas suivi la marche et l’incertitude plane toujours.

« Pour la saison à venir, il y avait énormément de projets qui étaient en cours, mais la situation sanitaire a tout stoppé, bien qu’elle n’ait pas annulé ces projets. On attend simplement l’évolution de la situation, avec la réouverture selon les protocoles, pour mettre en place tous les programmes », explique l’enseignant de judo, Alexandre Paysan.

 

Retour sur la programmation estivale

Plusieurs activités et cours de judo ont pu être donnés cet été au territoire. Les novices ont pu entrouvrir la porte de ce qu’est le monde du judo avec le programme Judo 4 All. Les participants ont ainsi appris les bases de ce sport de même que les techniques pour chuter de manière sécuritaire.

Le dojo de l’Association de judo a accueilli les cours de base pour adulte, une préparation pour la saison qui débute prochainement. Des cours en famille ont aussi été organisés au Multiplex dans le cadre du programme de la ville de Yellowknife.

Pour les plus jeunes, un camp d’été s’est déroulé lors des deux dernières semaines d’aout. Une quarantaine d’enfants ont pu pratiquer le sport, apprendre les techniques et les termes japonais et mettre en place les règles de vie du judo.

 

Une nouvelle saison

La nouvelle saison signifie le retour du judo scolaire. Cependant, avec la transmission communautaire qui éclate présentement à Yellowknife et au sein de quelques écoles de la capitale, le début de la saison est reporté. La date exacte n’est pas encore connue, l’Association de judo des TNO étant en attente des directives de la santé publique.

Il est cependant dans les plans de l’association d’offrir des cours scolaires ou parascolaires de judo à travers le territoire cette année. « Pour les écoles, le projet est confirmé, à la condition que le gouvernement donne son accord. Pour les compétitions, ce sera la même chose, mais tout ça, c’est prêt à démarrer, on attend juste le feu vert ! », ajoute M. Paysan.

Bien que les cours scolaires soient en attente d’une approbation de la santé publique, d’autres activités et programmes de judo sont toujours planifiés. Le début du programme de la ville est prévu pour le 23 septembre, « sous conditions sanitaires », précise l’enseignant de judo.

« Les cours de judo pour adultes au dojo de Kam Lake se poursuivent pour le moment avec des restrictions puisqu’on met le masque, qu’on est par groupe et qu’on fait un suivi de ceux et celles qui viennent au cours », ajoute Alexandre Paysan.

Dans le Deh Cho, le judo continuera dans les écoles et, à Inuvik, le club Kuzuri prévoit organiser une compétition en 2022. D’autres projets et activités sont discutés depuis le mois de juin et devraient être annoncés prochainement.

Davantage d’informations sur les lieux, les horaires, les cours et les programmes sont disponibles sur le site Internet de l’Association de judo TNO.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de nouvelles
Journaliste à Yellowknife |
Marie-Soleil Desautels
Journaliste à Hay River | Thomas Chabot
Journaliste IJL | Thomas Ethier
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867-766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4T
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
614 – 115, rue George, Oakville, ON L2J 0A5
T 905-599-2561