Retour à l’école : Rentrée sous haute protection

Les élèves ténois se préparent pour une rentrée hors ordinaire qui commence lundi prochain, le 31 aout 2020.

Les élèves ténois se préparent pour une rentrée hors ordinaire qui commence lundi prochain, le 31 aout 2020.

Au cours de l’été, l’ensemble des commissions scolaires des Territoires du Nord-Ouest ont été requises par l’administration de la santé publique et le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation de fournir des plans détaillés suivant les mesures sanitaires liées à la pandémie. Chaque commission scolaire a ainsi fourni un plan général, et les spécificités pour toutes les écoles.

Le ministère de l’Éducation a lui-même fourni un document, « Bulletin sur l’éducation aux TNO : La rentrée scolaire », répertoriant l’ensemble des mesures que les 49 établissements doivent prendre en compte pour établir leurs plans particuliers.

La température de chaque élève et des membres du personnel devra être contrôlée tous les matins. Si un écolier a un des symptômes de la COVID-19 ou de la fièvre, il sera renvoyé chez lui. Les parents doivent ainsi assurer la garde de leurs enfants « dès qu’on vous le demande », précise le communiqué du GTNO.

Enfin, l’éloignement physique et l’hygiène des mains doivent être respectés dans les écoles.

« Je comprends que les parents, les élèves et les enseignants auront de nombreuses questions à l’approche du premier jour d’école, de déclarer le ministre de l’Éducation, R.J. Simpson. Je tiens à vous rassurer que nous travaillons avec diligence avec les organismes éducatifs et le Bureau de l’administratrice en chef de la santé publique pour nous assurer que les plans de réouverture des écoles offrent un environnement d’apprentissage efficace pour les élèves tout en donnant la priorité à la santé, à la sécurité et au bienêtre de tous les élèves, du personnel et des communautés. »

 

Rentrée « plus compliquée »

Malgré une rentrée « plus compliquée à mettre en place que d’habitude », le directeur de l’école Boréale, Richard Letourneau, semble plutôt confiant pour cette nouvelle année scolaire.

« Au cours du printemps et de l’été, on a eu pas mal de changements dans les règles qui nous étaient demandés pour la réouverture, confie-t-il. Maintenant, on a un meilleur portrait et c’est certain que c’est un défi nouveau. »

À l’instar de l’école Allain St-Cyr de Yellowknife, l’autre établissement de la Commission scolaire francophone des TNO, des « bulles » de classes sont prévues à l’école Boréale. Autrement dit, les élèves ne circulent pas dans l’établissement, mais auront plutôt une salle attitrée. Ce sont les professeurs qui devront circuler de classe en classe, munis d’un « écran de protection ou d’un masque », selon le plan de l’école de Yellowknife.

« On va essayer de faire circuler les gens par des portes différentes pour minimiser le nombre d’élèves, détaille Richard Létourneau. Que ce soit plus facile de contrôler avec des entrées décalées. »

Si l’école Boréale compte dorénavant deux nouveaux enseignants dans son personnel, ce n’est pas lié à la pandémie : « La crise de la COVID-19 n’a eu aucune influence sur le personnel », confirme le directeur.

 

Rentrée en différé à YCS

La majorité des établissements assurent ouvrir leurs portes à tous les élèves le 31 aout. Seules les écoles de la commission scolaire catholique de Yellowknife (YCS), ont choisi d’avoir des dates de rentrée différées.

Du côté de l’école St Patrick de Yellowknife, la rentrée se fera en deux temps : les élèves dont le nom de famille débute de la lettre A à K commencent le 31 aout ; le reste de la liste démarre l’année le lendemain. À l’école Saint-Joseph, la rentrée sera étalée sur trois jours, jusqu’au 2 septembre, toujours en fonction de l’ordre alphabétique des noms d’élèves.

Dans toutes les écoles et commissions scolaires, chaque élève devra porter un masque dans les transports scolaires.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561