Industrie des médias : Reconnaissance des talents locaux

Surpris et content, Jean-François Pitre reçoit une œuvre de l’artiste Rosalind Mercredi remise durant la soirée, des mains de Scott Cloutier, le directeur de NWTPMA. (Crédit photo : Mélanie Genest)

Surpris et content, Jean-François Pitre reçoit une œuvre de l’artiste Rosalind Mercredi remise durant la soirée, des mains de Scott Cloutier, le directeur de NWTPMA. (Crédit photo : Mélanie Genest)

L’Association des professionnels des médias ténois remet ses récompenses à ses créateurs de contenu.
 

Des gens de talent, créatifs et dévoués, dans le domaine des arts médiatiques et du cinéma, aux Territoires du Nord-Ouest, il y en a. C’est pour les reconnaitre, les célébrer et les remercier que la Northwest Territories Professional Media Association (NWTPMA) a organisé, le 9 novembre dernier, sa seconde cérémonie de remise de prix. Ce gala aux allures de fête mondaine est venu clore le Festival international du film de Yellowknife 2019.


Parmi les moments forts de la soirée, la jeune cinéaste Carla Ulrich du Slave Sud a gagné le prix du meilleur court métrage de fiction pour son film Three Feathers, réalisé en anglais, en cri, en chipewyan et en esclave du Sud. « Je veux dédier ce film à Fort Smith. Ce film est comme une lettre d’amour pour Forth Smith », a-t-elle dit, en début de remerciements. Le film, basé sur un roman graphique de Richard Van Camp, suit trois jeunes criminels qui, en guise de sentence, sont envoyés sur les terres ancestrales pour un cercle de guérison avec des ainés. Neuf mois pour apprendre, au travers les valeurs et pratiques traditionnelles, le respect de la terre et des autres. Film touchant à la portée sociale et didactique certaine, la directrice s’est dite d’autant plus émue de cet honneur que la majorité des acteurs étaient débutants, et se sont vraiment révélés et épanouis au cours du processus.


Autre discours qui n’a pas laissé le public froid, celui de Janna Graham, qui a remporté le prix du meilleur balado pour Sled Runners, produit pour l’auditoire allemand. Janna Graham a souligné l’excellent travail de Cabin Radio et Radio Taïga et – parfois – de la CBC… pour créer du contenu créatif. Elle a aussi affirmé se sentir privilégiée de pouvoir raconter des histoires et se sentir la bienvenue, ici, comme à la maison. « Je suis en visite sur ce territoire », a-t-elle rappelé à tous les autres privilégiés. « Je suis seulement une invitée. » Humilité. Respect.


Le clou de la soirée, le plus gros trophée, la plus grande aurore est allé à une autre figure d’humilité qui semble inspirer respect et la reconnaissance dans la communauté. Le prix qui souligne l’apport exceptionnel d’un individu dans l’industrie des médias a été remis à un francophone. Un gars généreux, disponible, impliqué partout, qui roule sa bosse depuis belle lurette de l’autre côté de la scène, dans l’ombre des projecteurs et des caisses de sons… Un gars dont on dit qu’il est la colonne vertébrale de Folk On The Rocks, le courant central et le premier de toute l’industrie de l’audio aux Territoires : Jean-François Pitre des productions PIDO. La présidente de NWTPMA, Jen Walden, lui a livré un vibrant et sympathique témoignage en rappelant, en outre, qu’il en a fait craquer plus d’une quand il est débarqué avec son manteau de raton laveur et son anglais cassé, il y trente quelques années… Jean-François Pitre, reconnut pour sa disponibilité et son expertise a fini son discours en donnant son adresse dans Kam Lake. « Si vous avez besoin d’aide, je suis encore là… »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561