Projets routiers

Liste des projets routiers annoncés par le gouvernement

Liste des projets routiers annoncés par le gouvernement

Plusieurs collectivités des Territoires du Nord-Ouest verront leurs routes faire peau neuve. Au total, ce sont 18 projets routiers qui ont été annoncés conjointement par le gouvernement fédéral et les collectivités touchées.

Annoncés le 23 juillet et prévus pour se terminer d’ici 2027, ces projets correspondent à un investissement total de près de 50 millions dans seize différentes collectivités, allant du Slave Sud jusqu’au Beaufort-Delta.

Sur ces 50 millions, 37 millions proviennent du volet Infrastructures des collectivités rurales et nordiques du plan Investir dans le Canada. Le reste du montant qui n’est pas déboursé par le fédéral provient du budget des collectivités dans lesquelles les travaux se produiront.

 

Beaufort-Delta - 8 650 000 $

Dans le nord du territoire, Ulukhaktok octroie 150 000 $ pour l’amélioration de 2,5 km de route et l’installation d’un système de drainage. Tuktoyaktuk entreprend quant à elle la phase 2 de la réfection de son système routier, incluant le rehaussement du niveau de quatre routes, à un cout de 3 millions.

À Fort McPherson, une vingtaine de routes se verront améliorées et quatre terrains municipaux seront nivelés pour un peu plus de 3 millions. Du côté d’Inuvik, 2,5 millions ont été octroyés pour la réfection de 500 mètres de la rue Breynat, notamment pour l’ajout de panneaux de signalisation.

Sahtu - 5 500 000 $

À Fort Good Hope, 3,5 millions iront à la réfection de 7 km de route et à l’application d’un enduit protecteur à la surface de celles-ci. Un peu plus en amont du fleuve Mackenzie, la collectivité de Norman Wells déboursera 1,5 million pour le resurfaçage d’un tronçon de 7 km de la route Mackenzie.

Les travaux annoncés à Tulita sont plus précis, Bear Rock Drive, Sesame Street, Caribou Crescent, Lennie Crescent, MacKenzie Drive, Airport Road et Sister Celeste Road seront resurfacées et améliorées pour un total de 500 000 $.

Slave Nord - 21 400 000 $

Près de 2,3 millions iront à Whatì pour la réfection de 11 km de route et 3,4 millions iront à Dettah. La collectivité de Dettah entamera des travaux d’amélioration des routes et du système de drainage, comprenant l’asphaltage d’une bonne partie des routes de gravier et l’aménagement d’aires de stationnement.

Plusieurs projets ont été annoncés du côté de Behchoko` pour un investissement total de 6,7 millions, dont la construction de 2,5 km de nouvelles routes de lotissement à Rae et la remise en état des installations de drainage de 25 routes. Une étude sera aussi réalisée pour la conversion du pont de Bay Island en un pont à deux voies.

Pour ce qui est de la capitale ténoise, un peu plus de 9 millions sont octroyés par Yellowknife pour divers projets de pavage et d’amélioration des infrastructures routières asphaltées. Les travaux sont prévus pour 2022-2023.

 

Slave Sud - 13 575 000 $

Kakisa déboursera 375 000 $ pour la remise en état de six routes et une mise à niveau du système de drainage. Du côté d’Entreprise, des améliorations seront faites à sept routes dont l’élargissement de trottoirs et l’installation d’un collecteur d’eau pluviale pour un montant total de 1,5 million.

La ville de Hay River dépensera quant à elle 5,3 millions pour la réfection d’un kilomètre de route le long de Capital Drive et d’Industrial Drive, qui est présentement une route en terre battue. Fort Smith mise aussi sur l’asphaltage avec la conversion de six routes de gravier en routes asphaltées. Ce sont 7 km du système routier de Fort Smith qui seront refaits à un cout de 4,5 millions.

Le dernier investissement compris dans cette annonce concerne Fort Resolution qui dépensera 1,9 million pour l’application d’un enduit protecteur sur 9 km de route et le remplacement de plusieurs ponceaux et tuyaux de drainage.

Un échéancier précis pour ces travaux n’existe pas encore ; cependant le ministère des Affaires municipales et communautaires a confirmé à Médias ténois que ces travaux devront être terminés d’ici le mois de septembre 2027.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.