Ambassadrice, Le Français pour l’avenir : Passez le mot… et la culture!

28 avril 2011
0 Commentaire(s)
Siobhan (au fond, à droite) s’est fait de nombreux amis lors de son voyage. Elle a adoré échanger avec d’autres jeunes ambassadeurs. (Courtoisie Siobhan Quigg)

Siobhan (au fond, à droite) s’est fait de nombreux amis lors de son voyage. Elle a adoré échanger avec d’autres jeunes ambassadeurs. (Courtoisie Siobhan Quigg)

Si Siobhan Quigg a vécu une expérience incroyable à Québec, elle fait dorénavant face à un grand défi : passer le mot… et la culture à Norman Wells!


Siobhan, ambassadrice des Territoires du Nord-Ouest, a vécu une aventure marquante lors de son voyage dans la ville de Québec, dans le cadre du Forum national des jeunes ambassadeurs réalisé par l’organisme à but non lucratif Le français pour l’avenir. C’est inspirée, nouvelle et motivée que la jeune fille est de retour à Norman Wells.

Promouvoir la culture francophone
Pour la jeune fille de 11e année, cette expérience lui a donné une toute nouvelle perspective de la culture canadienne-française, en plus de la lui faire vivre à plein gaz. Le but de l’organisme, qui consiste à « contribuer à la création d’un Canada où tous les jeunes accordent une valeur à [leur] héritage francophone, apprécient les cultures francophones et s’efforcent d’exceller en langue française », a été complètement atteint en ce qui a trait à Siobhan.

« Nous avons largement discuté de la façon dont nous pourrions promouvoir la langue française dans notre communauté », explique la jeune ambassadrice. Elle a trouvé l’essence de son inspiration lors de sa rencontre avec le fondateur de l’organisme, John Ralston Saul, qui a été un moment fort de son voyage. Si elle raconte, en riant, avoir trouvé difficile de saisir les blagues lancées dans la langue de Molière, Siobhan a affirmé avoir enrichi son vocabulaire français de nombreuses nouvelles expressions – dont le mot « garde-manger ». « J’ai appris beaucoup d’expressions que nous ne pouvons pas apprendre dans les classes de français! »

La jeune fille – acuellement en congé printanier – se dit impatiente de retourner sur les bancs d’école afin de partager ses apprentissages avec son professeur et les autres élèves. « J’aimerais que tous les élèves de l’école qui suivent des cours de français puissent participer à un genre de club de français », suggère Siobhan, doté d’un sens du leadership très aiguisé. Elle ajoute qu’il est important pour les jeunes de découvrir, non seulement les rudiments de la culture française, mais aussi sa modernité. « Les gens doivent connaître d’Édith Piaf à Malajube! », lance la jeune fille, enthousiaste.

En attendant de retourner à l’école, Siobhan se préparait, au moment de l’entrevue, à se rendre à Hay River pour participer au Séminaire national de débats étudiants. Au moment de lire ces lignes, la jeune fille prévoyait, en plus de débattre, se rendre aux débats francophones afin de se familiariser davantage avec sa deuxième langue.

 


Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561