One North Recordings : Éclosion de talents musicaux

09 septembre 2021
L’auteure-compositrice-interprète Nara Napilos, dans le cadre d’un concert offert par les musiciens produits par l’étiquette indépendante One North Recordings, au parc Somba' Ke, à Yellowknife. (Crédit photo : Thomas Ethier)

L’auteure-compositrice-interprète Nara Napilos, dans le cadre d’un concert offert par les musiciens produits par l’étiquette indépendante One North Recordings, au parc Somba' Ke, à Yellowknife. (Crédit photo : Thomas Ethier)

Il y a environ un an, Chad Hinchey et Alec Wanwrisky, fondateurs de l’étiquette indépendante One North Recordings, aménageaient en plein confinement un nouvel espace de création pour la relève musicale du Nord.

Thomas Ethier – IJL – Territoires

Si la pandémie a privé les musiciens de leurs scènes, elle leur aura offert le temps de créer. C’est ce que conclut aujourd’hui Chad Hinchey, cofondateur de la jeune étiquette indépendante One North Recordings. En juillet, après une année de réclusion, les quelque dix artistes qui forment aujourd’hui le collectif ont présenté le fruit de leur labeur devant les milliers de festivaliers de Folk On The Rocks. La majorité d’entre eux n’avait jusqu’alors jamais joué sur une scène.

« Si vous m’aviez dit, il y a un an, que ces musiciens en herbe allaient se produire cet été au festival Folk On The Rocks, je vous aurais traité de fou ! », lance le producteur. Aujourd’hui, la maison de disques en ligne indépendante One North Recordings compte sur quatre producteurs, qui s’affairent à donner vie aux œuvres d’une dizaine d’artistes. « Si quelqu’un enregistre une chanson à la guitare et souhaite la produire, explique M. Hinchey, nous pouvons le mettre en contact avec un producteur et développer sa pièce ».

 

Sortir l’œuvre de sa coquille

Bien que l’étiquette témoigne d’une émergence du Hip Hop sur la scène ténoise, tous les styles sont accueillis, qu’on pense au folk mélancolique de l’auteure-compositrice-interprète Grace Clark, aux rythmes électropops de JT Diamond, ou à la prose des rapeurs Kid Gali, Northwyn et Beni Beats. « Notre mission, c’est de porter le regard sur les talents du Nord, résume M. Hinchey, en leur offrant la plateforme et les ressources nécessaires pour porter leur talent sur les plateformes de diffusion en ligne, ou sur les scènes des TNO. »

Plus d’une centaine de spectateurs a assisté en juillet à la toute première performance du rapeur Bryan Tuyishime, alias Kid Gali. Accompagné sur scène par Beni Beats – Bradley Cordero – et Northwyne Remigio, le jeune rapeur a décliné les morceaux de l’album Moods, enregistré en octobre 2020 – disponible sur la plateforme Spotify.

« Performer devant public me permet d’afficher mes vraies émotions, un côté de moi que je ne voulais pas dévoiler au monde, confie l’artiste. Ce côté triste et mélancolique, je l’ai toujours considéré comme une faiblesse, une chose que je ne veux pas montrer. Je réalise pourtant aujourd’hui que d’exposer mon art me rend encore plus fort. »

« One North Recordings a fait sortir plusieurs artistes de leur coquille, confirme Kid Gali. Ça doit faire cinq ans que j’écris des textes, mais que je n’ai jamais vraiment eu de façon de l’enregistrer et le diffuser au monde. Chad nous a approchés, en nous expliquant qu’il allait nous permettre de diffuser notre musique, mais également de rassembler des artistes isolés en silos pour générer des collaborations. C’était pour lui une façon de nous réunir. »

Un rêve de longue date pour le fondateur, qui n’attendait que le bon moment. « C’était une grande occasion qui se présentait à nous, indique M. Hinchey en parlant du temps d’arrêt imposé par les règles de santé publique. J’ai longtemps parlé de ce projet à [Alec Wanwrisky]. Au printemps 2020, on s’est dit, allons-y, on a le temps ! Pour bien des artistes, la capacité de travailler sur scène était perdue à cause de la COVID. Ce fut très dur, mais cette pause forcée a également offert à plusieurs artistes la liberté et le temps de créer. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de nouvelles
Journaliste à Yellowknife |
Marie-Soleil Desautels
Journaliste à Hay River | Thomas Chabot
Journaliste IJL | Thomas Ethier
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867-766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4T
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
614 – 115, rue George, Oakville, ON L2J 0A5
T 905-599-2561