Modernisation de la Loi sur les langues officielles : N’oubliez pas la culture?!

Lisa Berthier e compagnie des chanteurs Shawn Jobin et Vaero, lauréate du Trille Or pour le meilleur EP pour son minialbum Le noeud. (Crédit photo : Carol Doucet)

Lisa Berthier e compagnie des chanteurs Shawn Jobin et Vaero, lauréate du Trille Or pour le meilleur EP pour son minialbum Le noeud. (Crédit photo : Carol Doucet)

La Fédération culturelle canadienne-française rappelle les liens indissociables de la culture et de la langue.
 

À travers tous les discours sur la langue, la culture a été un peu oubliée, pour paraphraser la directrice générale de l’Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY), Lisa Berthier.


« Les langues officielles et la culture, ça n’existe pas l’un sans l’autre, souligne-t-elle. La survie de la langue passe par la culture et vice-versa. »


L’AFCY est déléguée par la Fédération franco-ténoise pour la représenter auprès de la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF), dont le but est de promouvoir les arts et la culture francophones.


L’ACFY représente également la FCCF dans certaines occasions, comme ce fut le cas lors du passage à Yellowknife, le 30 avril, du comité de modernisation de la Loi sur les langues officielles (LLO ou la Loi).


En ce qui a trait à la modernisation de la LLO, la FCCF partage les positions de la Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada.


Elle a aussi ses propres revendications, qui sont concentrées sur la partie VII (Promotion du français et de l’anglais) de la LLO.


« La partie VII est là pour renforcer les communautés minoritaires, explique Mme Berthier. Il faut reconnaitre son importance et celle de l’article 43 (mise en œuvre de la promotion). Nous voulons que la section VII soit corrigée, protégée et renforcée. »

Le numérique
Selon Mme Berthier, la version française de la Loi comprend des erreurs de traduction (article 43-1). La Loi, assure-t-elle, doit comprendre des clauses sur le numérique.


La FCCF préconise la création d’un centre d’expertise en innovation sociale pour le secteur des arts et de la culture en francophonie canadienne.


La directrice de l’AFCY croit qu’il faut encourager la présence de contenu en français chez les compagnies en ligne de type Netflix, sans pour autant le rendre obligatoire.


En ce qui a trait au rayonnement du Canada à travers le monde, la FCCF revendique des ressources pour doter les artistes francophones d’une stratégie de promotion à l’international.


La LLO doit avoir davantage de mordant, selon la FCCF, et elle doit contribuer à faire tomber les barrières systémiques en réitérant la responsabilité de ministères et des agences.


« Les francophones hors Québec descendront à 3 % de la population si on ne fait rien », dit Lisa Berthier.


L’AGA de la FCCA aura lieu à Cornwall (Ontario) du 11 au 14 juin prochain.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561