La relève se prépare : Missions catholiques dans le Nord

09 novembre 2001
0 Commentaire(s)
Philippe Boudreau, 37 ans, d'origine acadienne, est un nouveau missionnaire. Il se destine aux missions autochtones réparties dans le district du Mackenzie. Après avoir enseigné le sport à des étudiants amérindiens dans une école publique de Fort Albany, en Ontario, il rejoint l'université d'Edmonton pour faire des études en histoire et en littérature anglaise. Sa rencontre avec des Oblats de la paroisse St Albert est décisive : lui qui n'avait jamais songé à devenir prêtre, le voilà conquis par la façon dont les pères vivent l'évangile au quotidien et il rentre au séminaire. Il est ordonné prêtre sept ans plus tard, en mai 2001. Son temps de formation pratique va se poursuivre pendant encore trois ans. En effet, jusqu'en 2004, il va vivre en alternance dans des missions et au centre de formation de Yellow-knife où il partagera ses connaissances avec le père Félix Labatt, missionnaire dans le Nord depuis près d'un demi-siècle.

Alors qu'il y avait une centaine de missionnaires oblats en 1960, dans le district du Mackenzie, il n'en reste que quatre, dont trois ont plus de 70 ans : le père Cueff, à Fort Smith ; le père Pochat, à Rae Edzo, ainsi que le père Labatt et Mgr Croteau à Yellowknife. «Nous nourrissons l'espoir d'avoir de jeunes missionnaires d'ici deux ans, s'exclame Denis Croteau, évêque de Yellowknife. J'ai besoin de missionnaires. Sur 25 000 catholiques répartis dans le diocèse du Mackenzie, 15 000 sont des Amérindiens.» La rareté des vocations, et le désir de garder les jeunes prêtres qui arriveront bientôt, a amené les Oblats du Mackenzie à décider de vivre de nouveau ensemble. Philippe Boudreau explique que les jeunes Oblats ne veulent plus subir la solitude comme les anciens missionnaires. «Le centre de Yellowknife servira aussi de lieu de ressource pour tous les missionnaires du Mackenzie, dit-il. Les missionnaires ne seront plus seuls, ils devront venir ici régulièrement. Et l'évêque a accepté de participer à la vie communautaire, comme un simple frère oblat».
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages