S'abonner à Médias Ténois

L'Allonge : Mise en scene, le duo rock manitobain de passage à FOTR

(Crédit photo : Adam Kelly)

(Crédit photo : Adam Kelly)

Le duo de rock Mise en scene se produit pour la première fois à Yellowknife avec un nouveau titre sorti en avril 2022.

Le groupe réunit Stefanie Blondal Johnson et Jodi Dunlop. Après trois albums, dont le plus connu, Winnipeg California, parut en 2020, couronné par un Western Canadian Music Awards en 2021, dans la catégorie artiste rock de l’année, le duo revient avec le single Nicer, sorti en avril 2022.

Le vidéoclip, tourné sur un lac gelé, instaure une ambiance douce, avec des paroles qui signent une ode à la bienveillance. « La période de la pandémie a été très difficile, c’est compliqué de trouver les mots justes dans cette situation », explique Stefanie Blondal Johnson, la chanteuse du groupe. Pour contrer cette époque dans laquelle il s’avère parfois complexe d’évoluer, la chanson est une invitation à être plus conscient de l’autre et à agir avec douceur.

Les compositions musicales du groupe reflètent un parcours de vie, avec les réussites et les épreuves qui le composent. « Je m’inspire des situations que je traverse, des nouvelles choses qui peuvent vous arriver ou encore des attentes lorsque vous vieillissez qu’il s’agisse d’amour, de la vie, des gens et de votre responsabilité familiale », confie la chanteuse.

C’est donc cet été, à Yellowknife, que les musiciennes fouleront la scène du festival Folk On the Rocks, une première pour elles. « Je sais simplement que c’est un très bel endroit, et que les gens sont incroyables, car les gens qui vivent dans les petites communautés sont des personnes vraiment authentiques, j’ai hâte ! », renchérit la chanteuse, elle-même résidente d’une petite ville du nord de Winnipeg.

 

L’histoire d’une rencontre

Les deux artistes viennent de la municipalité de Gimli, un lieu où la culture islandaise est très présente. « Nous venons d’une petite ville islandaise, se remémore celle qui prête sa voix à la formation musicale. Jodi travaillait au Musée du patrimoine islandais, et je regardais le festival du film là-bas. »

Le duo commence ainsi à partager ensemble des affinités artistiques. « Nous avons commencé à peindre ensemble, à écouter de la musique. Nous étions vraiment dans l’art, la photographie et la peinture. » Toutes les deux musiciennes, elles étaient chacune membres d’un groupe jusqu’à ce qu’elles se rencontrent et produisent sous le nom de Mise en scene. « Un jour, nous avons juste joué de la musique ensemble et c’est comme ça que tout a commencé. Le reste appartient à l’Histoire. »

D’ailleurs, le nom de leur groupe est un clin d’œil en référence à leur passage à l’École d’art. « Nous utilisions cette expression, qui est la même en anglais et en français, détaille la chanteuse. Nous l’étudions en photographie, en théorie du cinéma et en études cinématographiques. Vous étudiez toujours la composition d’un décor ou la composition d’un plan. C’est un peu comme ça qu’on a trouvé le nom. »

Le Festival Folk On the Rocks aura lieu du 15 au 17 juillet 2022 à Yellowknife.

Écoutez l’entrevue et une chanson


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.