S'abonner à Médias Ténois

Manchettes

18 août 2000
0 Commentaire(s)
Nanisivik

Les pourparlers entre la compagnie Breakwater Resources Ltd, propriétaire de la mine Nanisivik, et ses 145 mineurs, représentés par le syndicat des Métallurgistes Unis d'Amérique, ont été interrompus. Les syndiqués, membres du MUA depuis le printemps dernier, n'ont reçu aucune augmentation de salaire depuis 1997 malgré une hausse record de la production. « Nous travaillons durant de longues périodes allant jusqu'à treize semaines consécutives, laissant nos familles pendant de ce temps », a rappelé le président du local 9446 représentant les employés de la mine, qui est située à 700 kilomètres au nord du Cercle de l'Arctique. Les parties vont se rencontrer vers la fin du mois.

Conférence annuelle

Lors de leur rencontre annuelle à Winnipeg la semaine dernière, les premiers ministres canadiens ont réitéré leur engagement à offrir des services de santé à tous les résidents du pays. Ils ont déterminé les priorités notamment dans ce domaine. La promotion de la santé ainsi que sa prévention sont à l'ordre du jour. Les provinces et territoires veulent continuer à développer les programmes de soins à domicile ainsi que de soins dans les communautés. Dans le domaine de la gestion pharmaceutique, les ministres de la santé sont chargés de développer des stratégies d'évaluation des prescriptions médicales sur le marché canadien.

Transport

Les premiers ministres ont émis des craintes face aux impacts de la fusion d'Air Canada et de Canadian Airlines concernant les services dans les petites communautés éloignées de même que dans les grands centres urbains. Les représentants ont notamment souligné le coût élevé des billets, les problèmes d'horaires et le nombre déclinant de passagers. Ils demandent donc au gouvernement fédéral de mettre en place les règles nécessaires au maintien d'un service de qualité bilingue abordable pour les voyageurs ainsi que pour le transport de marchandises.

Développement économique au Nord

À ce sujet, les ministres ont demandé au gouvernement fédéral d'apporter son soutien au développement des trois territoires canadiens et de promouvoir des investissements stratégiques dans le secteur privé afin de maximiser les retombées économiques.

Diavik

La compagnie minière Diavik Diamond Mines Inc. (DDMI) a reçu les autorisations nécessaires de la part du ministère Pêche et Océans Canada, en vertu de la Loi sur les eaux navigables et de la Loi sur les pêches, pour effectuer ses activités de construction et ses opérations sur le site de la mine Diavik située au Lac de Gras.