La fusillade ! : Ligue improvisation de Yellowknife

10 novembre 2000
0 Commentaire(s)
L'auditorium de l'École Allain St-Cyr s'est remplie de jeunes (et de moins jeunes), le 6 novembre dernier, venus assister au premier match d'improvisation où s'affrontaient les bleus de l'École Allain St-Cyr et les rouges de l'École St-Joseph.

Les participants regroupaient des élèves de la troisième à la huitième année. Ils ont improvisé devant une cinquantaine de spectateurs. « Les jeunes prennent ça au sérieux ! », admet la capitaine des rouges, Annie Loyer.

« L'actualisation de la langue, c'est ça ! », s'exclame le responsable des programmes d'enseignement en langue française, Jean-Marie Mariez, qui avait été invité pour l'occasion. « Ça leur donne le sentiment que le français sert à quelque chose. Ils peuvent jouer en français et ça leur donne confiance en eux », ajoute Annie Loyer, qui entraîne l'équipe des rouges, des élèves inscrits dans les programmes d'immersion en français.

La nouvelle ligue doit son apparition à Annie Loyer et à Élise Venne. « C'est une idée conjointe. Nous sommes mariées ! », lance en riant Élise Venne, la capitaine des bleus. Née dans l'esprit des deux capitaines lors d'une soirée au Javaroma, l'idée d'une ligue d'improvisation a réellement pris forme. Pour le moment, seules les écoles Allain St-Cyr et St-Joseph participent à la ligue d'improvisation, mais les deux organisatrice espèrent que l'école William MacDonald se joindra à la LIY sous peu. Depuis septembre, l'école St-Joseph compte quatre équipes qui assistent régulièrement à des pratiques. « Sur l'heure du midi, plusieurs élèves d'immersion s'expriment en anglais, alors on a décidé de voler un peu de temps à l'anglais », souligne Annie Loyer à la blague. Au lieu d'aller en récréation, les mordus « d'impro » se réunissent et font des exercices de réchauffement. « On forme un cercle pour établir un contact. On joue à la marionnette : c'est un exercice d'écoute où un élève manipule la marionnette et l'autre devient celle-ci », explique-t-elle.

« J'ai pensé - je vais essayer. Je trouve cela très amusant ! J'aime jouer avec les autres et aller à d'autres écoles comme on fait aujourd'hui », affirme Kayla de l'équipe des rouges, même si elle s'avoue un peu gênée lors qu'elle se trouve sur la « glace ». L'équipe des bleus a remporté ce premier match par un pointage de quatre à trois. Les étoiles du match : Shoshanna Canuel-Kirkwood pour l'équipe des bleus et Chris Dipasquale pour l'équipe des rouges.

L'important ce n'est pas de gagner, c'est d'improviser ! Le prochain match d'improvisation se déroulera à l'École St-Joseph, lundi le 20 novembre, de 16 h à 16 h 45.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages