Agroalimentaire : Les poulaillers du cercle arctique

 Des poules au-delà du cercle arctique ? C’est une réalité proche pour les communautés du delta du fleuve Mackenzie.

 

La serre communautaire d’Inuvik a commencé la construction d’un poulailler. Une douzaine de poules, provenant de Norman Wells, seront installées dans leur nouveau quartier d’été dès 2020. Protégé par des fils électriques, le poulailler construit avec des matériaux durables permettra aux poules de trouver refuge et d’être protégées des petits prédateurs qui sont présents aux abords de la ville.
« Nous prévoyons de mettre un appareil photo en place afin que nous puissions voir facilement si un animal les dérange », explique Ray Solotki, directrice générale de l’organisme.

Un engrais écologique
La fiente de poule est un engrais naturel riche en azote, phosphore, potassium et calcium. Fertilisant de qualité et bénéfique à tout point de vue, il permet aux plantes et légumes d’absorber rapidement l’azote. Mme Solotki souhaite « un engrais à bas cout et produit localement », mais n’a pas de réelles attentes en ce qui concerne les œufs, « si les poules pondent, c’est un bonus et nous pourrons en faire profiter notre communauté », pense-t-elle.
La construction du poulailler est financée par l’organisme United Way des Territoires du Nord-Ouest. Basé à Yellowknife, cet organisme fournit des subventions aux projets qui apportent des changements fondamentaux aux conditions communautaires et ont ainsi un impact positif. Mme Solotki ne cache pas son espoir de voir ce projet couronné de réussite : « nous espérons qu’il pourra être mis en place dans les petites communautés ».
La serre communautaire collabore étroitement avec sept communautés de l’Arctique comme Aklavik, Paulatuk ou encore Fort MacPherson, et des coordinateurs ont déjà été embauchés et formés pour le fonctionnement des serres existantes depuis plusieurs années. Si les résultats escomptés apparaissent à la saison prochaine, alors des poulaillers devraient être implantés durablement. Les Territoires du Nord-Ouest tirent leur épingle du jeu et font office d’exemple en terme de sécurité alimentaire dans le Nord. Avec 25 serres communautaires et 32 jardins, l’agriculture est une tradition liée à l’histoire récente du territoire. À leur arrivée dès la fin du XIXe siècle, les missionnaires ont instauré des jardins communautaires dans les collectivités où ils se sont établis.
 

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.