19e Assemblée législative : Les portefeuilles sont distribués

07 novembre 2019
Caroline Wawzanek

Caroline Wawzanek

 

Caroline Wawzonek sera la première femme à occuper le poste de ministre des Finances des TNO – et elle parle français.

 

C’est ce vendredi 8 novembre qu’est assermenté le conseil des ministres du gouvernement de consensus que dirige Caroline Cochrane, et pour la toute première fois de leur histoire, le budget des TNO sera bouclé par une femme.
Caroline Wawzonek est nommée ministre des Finances, un ministère assorti d’un portefeuille estimé à 257 millions $ en 2019-20. Comme son prédécesseur, elle sera aussi chargée du portefeuille de la Justice (13 millions $).


« La Justice et les Finances sont, tous les deux, des domaines pour lesquels j’ai de l’intérêt, commente la ministre. […] Pour moi le budget, ce n’est pas les chiffres. Nous avons la fonction publique pour s’occuper des chiffres. Mon rôle, c’est d’abord d’établir une relation avec chacun de mes collègues pour dire : “Est-ce que ça, ça va fonctionner pour offrir les meilleurs résultats dans l’ensemble des TNO ?”, “Est-ce que les chiffres que nous avons correspondent aux besoins de chacun de nos ministères ? Est-ce que ça va accomplir les objectifs de nos mandats ?” »


Les ministères qui lui sont confiés impliquent tous les deux de collaborer avec ses consœurs et confrères du Cabinet. « Mes relations avec mes collègues vont très bien », assure-t-elle.


Celle qui exerçait la profession d’avocate avant d’être élue à l’Assemblée législative est aussi la première ministre ténoise qui parle couramment le français, une langue qu’elle a apprise en classes d’immersion à Calgary.
« Les gens sont souvent surpris de ça, que ce soit dans la ville de Calgary, glousse-t-elle sur son ton plus convivial que scolaire. Mais c’est ça ! J’ai été en immersion jusqu’en 9e année. Puis après j’ai eu des opportunités de parler un peu, de jaser un peu. »

Portefeuilles et mandats
Le portefeuille le mieux garni est remis à Diane Thom qui obtient la Santé (495 millions $ en 2019-2020). L’infirmière retraitée devra composer avec une pénurie de personnel, alors que la confiance envers le système de santé est ébranlée par les ratés du nouvel hôpital territorial ainsi que par les nombreux écarts en matière de protection de la confidentialité des dossiers médicaux. Diane Thom est aussi nommée première ministre adjointe.


Le portefeuille de l’Éducation de la Culture et de la Formation (331 millions $) est confié à RJ Simpson. Le député de Hay River Nord, élu à l’Assemblée pour une première fois en 2015, est l’un des deux seuls ministres à cumuler un peu d’expérience parlementaire. Invité à commenter la demande de la Commission scolaire francophone des TNO de lui accorder une audience au sujet des admissions scolaires, le service des communications de l’Exécutif indique que le ministre Simpson devra d’abord se familiariser avec ses dossiers.


Les ministères de l’Infrastructure (265 millions $) et de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement (59 millions $) reviennent à Katrina Nokleby. L’ingénieure de métier sera sans doute à son aise auprès des grands industriels du territoire.


Le seul autre parlementaire chevronné du conseil des ministres, Shane Thompson, obtient deux mandats parfois concurrentiels : celui de l’Environnement et des Ressources naturelles (86 millions $), mais aussi celui de l’Administration des terres (23 millions $).


Paulie Chinna reçoit, quant à elle, le ministère des Affaires municipales et communautaires (109 millions $).
« Nous avons tous hâte de travailler ensemble pour concrétiser le changement que les électeurs ténois ont demandé en adoptant un programme progressif [sic] et équilibré au nom de tous les résidents de ce territoire », a indiqué la première ministre Caroline Cochrane dans un communiqué.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561