S'abonner à Médias Ténois

Donner plus de ressources à la communauté : Les grandes lignes du rapport

13 juillet 2007
0 Commentaire(s)


Le rapport déposé la semaine dernière aux deux paliers de gouvernement insiste à plusieurs reprises sur l’importance d’un centre scolaire communautaire (CSC) pour dynamiser et donner plus de ressources à la communauté.

« Être réunis sous un même toit donne de la force et de l’importance à la communauté ainsi qu’à l’école. Dans un contexte minoritaire, ce projet peut ralentir l’assimilation et permettre à la communauté de réaliser des gains importants », peut-on lire dans le rapport.

« Le CSC donne accès à de l’équipement spécialisé qu’une école ou une communauté seule ne pourrait se permettre tels un plus grand gymnase, un auditorium, de l’équipement audiovisuel de haute qualité et des salles de réunions multi-usages », poursuit le document.

Fernand Denault, président de la Fédération franco-ténoise, explique dans ses mots les avantages de fusionner le communautaire avec le scolaire

« Une école, ça ne se fait pas dans un vide. La beauté du CSC, c’est la synergie qui se dégage d’un tel établissement. Ça aide à bâtir un tout. Ça aide à renforcer l’aspect identitaire des élèves. Tu deviens très visible dans la communauté », a-t-il souligné.

Gérard Lavigne, président de la commission scolaire francophone, appuie la présence d’un volet communautaire avec l’agrandissement de l’école Alain St-Cyr. Il croit lui aussi que l’école et la communauté forment un tout.

« Les élèves et les parents font partie intégrante de la communauté. L’école a une mission communautaire. Un projet comme celui-ci augmente l’envergure et ça peut mener à de meilleures installations », de dire M. Lavigne. Il donne l’exemple du gymnase, de la bibliothèque ou des salles de rencontre qui pourront répondre tant aux besoins des élèves que ceux de la communauté.

Le projet de CSC est évalué à près de 4,5 M $ et serait inclus dans la phase II de l’agrandissement de l’école Allain St-Cyr. Les différents organismes qui se trouvent actuellement à la maison Laurent Leroux seraient transférés au dans le CSC d’où ils bénéficieraient de plus d’espace. Un agrandissement de la Garderie Plein Soleil pour permettre l’ajout de trente places additionnelles est aussi prévu.

La superficie totale du futur CSC serait de 1473,5 mètres carrés alors que la superficie actuelle des espaces communautaires, incluant la garderie, est de seulement 420,9 mètres carrés. Le document parle d’un échéancier pour le début des travaux prévu au plus tard pour 2008.

Sur le plan scolaire, on parle sommairement de l’aménagement d’un gymnase, d’une classe d’art et d’économie familiale et d’une salle de musique. Plusieurs aspects du projet restent encore à fignoler.