S'abonner à Médias Ténois

Les grandes lignes de l’AGA: Un budget équilibré… de justesse

14 septembre 2007
0 Commentaire(s)


Le comptable de la Garderie Plein Soleil, Paul Fleury, a dévoilé un budget équilibré avec un léger surplus de 923 $ pour l’exercice financier de 2006-2007 lors de l’Assemblée générale annuelle (AGA) du 6 septembre.

C’est donc dire que la garderie reste sur la bonne voie, elle qui avait fait un gros ménage dans ses finances l’an dernier pour libérer un important surplus de 10 235 $ pour l’exercice 2005-2006 contribuant à éliminer son déficit de l’époque.

Même si le surplus est beaucoup moins important cette année, M. Fleury a expliqué que la priorité est de présenter un budget équilibré. « Il était plus important de faire des revenus en 2006, car il y avait un déficit à combler […] Quand tu es un organisme à but non lucratif, c’est moins important d’avoir des gros revenus. En autant qu’on soit dans l’argent », a-t-il expliqué.

Les documents distribués lors de l’AGA ont démontré que les revenus provenant de la contribution des parents sont passés de 160 000 $ à 218 000 $ lors de l’exercice financier se terminant le 31 mars 2007. Cette hausse s’explique par une augmentation de 7 % des tarifs en octobre 2006 et par le fait qu’il y a eu plus d’inscriptions à temps plein.

Cet accroissement a permis de compenser pour une baisse des revenus provenant des différents programmes des gouvernements fédéral et territorial.

En réponse à une question de l’auditoire qui voulait savoir si la baisse des subventions gouvernementales en 2007 se voulait une tendance, les dirigeants ont expliqué que la garderie a profité d’un fonds spécial de Patrimoine Canadien en 2005-2006 pour combattre son déficit et que l’absence de ce financement cette année explique en grande partie la diminution des budgets provenant du gouvernement.

Par ailleurs, la présidente sortante de la Garderie Plein Soleil, Roxane Poulin, a profité de l’AGA pour énumérer les améliorations dans la gestion apportées dans la dernière année. Elle a notamment cité la présence d’une échelle salariale pour inciter le personnel à rester, des initiatives pour intégrer davantage les parents anglophones dans les activités et l’établissement d’une marge de crédit sous forme d’un certificat de placement garanti de 5000 $.

« Nous ne serons plus en position d’emprunter de l’argent à la FFT et ça nous place dans une position financière plus saine », a déclaré Roxane Poulin.

« Je suis fier des réalisations du conseil d’administration cette année et je crois que nous laissons la garderie dans une excellente position pour relever les défis à venir », a-t-elle par la suite conclu.

La directrice générale Annie Lapierre a pour sa part parlé de la mise en place d’un nouveau programme de prématernelle depuis le 27 août et l’offre des collations aux enfants cette année. Elle a aussi indiqué qu’un programme d’échange d’éducatrices avec le Québec est prévu pour le mois d’octobre.

Finalement, l’AGA fut l’occasion d’adopter à l’unanimité le plan stratégique de la Garderie Plein Soleil. Ce tout nouvel instrument qui a été préparé par un comité spécial au cours des derniers mois vise à donner une orientation stratégique à long terme à la garderie.

Il présente des objectifs à atteindre dans un horizon de plus ou moins dix ans sur cinq axes principaux qui sont les enfants, les familles, le personnel, la gestion et les partenariats.