COVID-19 : Les écoles de la CSFTNO fermées

Test 6

Alors que la pandémie liée à la COVID-19 gagne du terrain au Canada, le gouvernement des TNO a décrété lundi 16 mars la fermeture des écoles du territoire. La date de réouverture est pour le moment fixée après Pâques. Concernant les écoles de la Commission scolaire francophone des TNO, un communiqué a été transmis mardi en début d’après-midi.
« Le bien-être et la sécurité est importante pour nous, tout comme l’est l’apprentissage, peut-on lire dans le communiqué. Avec nos collègues du ministère de l’Éducation, nous discutons actuellement comment nous pourrons soutenir l’apprentissage des élèves pendant ces fermetures. Nous vous en ferons part en temps plus opportun. »

École Boréale fermée jusqu’au 20 avril
L’annonce par la première ministre de la fermeture soudaine des écoles du territoire avait instantanément fait réagir le directeur de l’école Boréale à Hay River. Richard Létourneau avait décrété, le jour même de l’annonce, que l’établissement resterait fermé jusqu’au 20 avril.
« On a eu très peu d’informations, on a fermé l’école jusqu’à la fin des congés d’avril », explique le directeur.
« Je pense que c’est un peu une décision surprise pour les gens, la commission scolaire ou le ministère n’avaient pas de directives claires à nous donner. »
Les membres du personnel, les parents et les élèves ont été informés, sur les réseaux sociaux et par courriel, de la fermeture à partir du lundi 16 mars au soir.
École Allain St-Cyr
fermée jusqu’au 14 avril
Du côté de l’école Allain St-Cyr à Yellowknife, la décision n’a pas été aussi radicale. Les élèves étant depuis le vendredi 13 mars en relâche, contrairement à l’école Boréale, le retour en classe devrait arriver plus tôt. Autrement dit, le 14 avril.
Par ailleurs, certains membres du personnel de l’école Allain St-Cyr, qui ont commencé leur relâche vendredi 13 mars, avaient quitté les TNO. Suite aux mesures annoncées par le gouvernement, ils sont rentrés ou rentreront dans le courant de la semaine.
Le bureau de la commission scolaire restera néanmoins ouvert pendant toute cette période.

La garderie Plein Soleil fermée du 23 mars au 3 avril
Après l’annonce de l’hygiéniste en chef, lundi 16 mars, indiquant que les garderies resteraient bel et bien ouvertes aux territoires, le conseil d’administration de la garderie Plein Soleil s’est exceptionnellement réuni mardi soir à 19 heures. « Surprise » et « déçue », la directrice de la garderie Plein Soleil à Yellowknife, Monica Herrell, ne comprenait pas cette décision malgré toutes les mesures prises pour contrer la COVID-19 aux TNO.
« Je paniquais un peu, ça m’angoissait de rester ouvert à la vue de tout ce qui se passe autour, de tous les lieux qui ferment. »
Mme Herrell se dit rassurée de la décision de son conseil d’administration de finalement fermer l’établissement situé dans l’enceinte de l’école Allain St-Cyr.
« On travaille avec des enfants sans arrêt en contact, qui mettent tout le temps des objets dans la bouche, je ne comprends pas », avait-elle continué.
Dans le communiqué de presse, on peut également lire que « le personnel de la garderie recevra leur salaire tel qu’il était prévu selon leur horaire et, les couts de garde seront remboursés aux familles pour la semaine du 23 au 27 mars ainsi que pour le lundi 30 et le mardi 31 mars ».
En fin de mois, on réévaluera cette situation et décidera d’une éventuelle prolongation de la période de fermeture.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages