Les dix premiers mois de la pandémie en 18 étapes

07 janvier 2021
La fermeture des frontières des TNO et l’érection d’une barricade sur la route 7 constituent l’événement le plus marquant de cette crise sanitaire pour le territoire. (Crédit photo : Batiste Foisy)

La fermeture des frontières des TNO et l’érection d’une barricade sur la route 7 constituent l’événement le plus marquant de cette crise sanitaire pour le territoire. (Crédit photo : Batiste Foisy)

Marqué par un état d’urgence sanitaire qui a chamboulé nos vies, l’année 2020 aura été une succession d’évènements qu’on aurait cru tirés d’un scénario de film. Récapitulatif.

11 mars : L’Organisation mondiale de la Santé déclare la pandémie — C’est officiel : une nouvelle maladie, la COVID-19, se propage désormais à l’échelle mondiale.

 

16 mars : Fermeture des écoles — Le gouvernement des TNO exige la fermeture provisoire des écoles du territoire. Les élèves ne retourneront finalement pas en classe avant la rentrée de septembre.

 

18 mars : État d’urgence sanitaire décrété — La santé publique a désormais le pouvoir d’imposer des règles pour protéger les résidents des TNO et répondre rapidement aux besoins du système de santé. Cette disposition de la loi prévoyant qu’un état d’urgence ait une durée d’au plus deux semaines, il a été renouvelé 21 fois jusqu’à présent.

 

21 mars : Premier cas de COVID-19 aux TNO — La personne a voyagé en Colombie-Britannique et en Alberta, où elle aurait contracté la COVID-19.

 

22 mars : Fermeture des commerces et lieux publics — Sous recommandation de la Santé publique, la plupart des commerces choisissent de fermer leurs portes.

 

26 mars : Premier arrêté de santé publique, fermeture des frontières — Sauf exceptions, tous déplacements vers les TNO sont maintenant interdits aux non-résidents 

 

8 avril : Création du Groupe de travail sur l’application et le respect des arrêtés de santé publique — Des agents seront déployés à travers le territoire pour faire appliquer les règles émises par l’administration de la santé publique.

 

10 avril : Rassemblements interdits — Les Ténois ne peuvent plus recevoir d’invités chez eux et la plupart des commerces n’ont plus le droit d’accueillir de clients.

 

15 mai : Première phase de déconfinement — Levée des interdictions entourant les rassemblements et réouverture de certains commerces.

 

10 juin : Adoption de modifications budgétaires par l’Assemblée législative — Le gouvernement des TNO adopte son budget annuel, un exercice interrompu quelques semaines plus tôt par la pandémie.

 

10 juin : Première accusation en lien avec les arrêtés de santé publique — Un Albertain reçoit une contravention de 1725 $ pour avoir traversé la frontière des TNO en ignorant le point de contrôle. En date du 9 décembre, 36 contraventions avaient été émises, la majorité pour non respect des règles d’isolement.

 

12 juin : Modification à l’arrêté sur les déplacements — Pour se conformer à la Charte canadienne des droits et libertés, on ouvre techniquement les frontières du territoire, mais on impose des amendes aux non-résidents qui franchissent la frontière.

 

12 juin : Seconde phase de déconfinement — Les règles entourant les rassemblements sont élargies, la plupart des commerces ouvrent leurs portes et plusieurs employés gouvernementaux retournent au bureau. À ce jour, les TNO sont toujours techniquement dans cette phase de déconfinement.

 

3 septembre : Création du secrétariat de la COVID-19 — L’agence est chargée de gérer la réponse du GTNO à la pandémie, en dehors des décisions relevant de la santé publique. On estime les couts de ce nouvel organe à 86 millions $ sur trois ans.

 

16 septembre : Accès accru aux tests de dépistage rapide — Munis de la plateforme de test BioFire, les TNO peuvent désormais traiter, sur place, jusqu’à 240 tests par semaine.

 

16 octobre : Premier avis de possible exposition — Une personne en contact avec une personne atteinte de la COVID-19 fréquente une salle de sport de Yellowknife. La transmission communautaire est finalement évitée.

 

28 décembre : Le vaccin arrive aux TNO — 7200 doses du vaccin Moderna sont arrivées à bon port, afin d’entamer une première vague de vaccination aux TNO.

 

31 décembre : Premiers Ténois vaccinés — Les résidents et employés des maisons de retraite de Behchoko` et de Yellowknife reçoivent leur première dose.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.