Les TNO se font connaître

02 septembre 2005
0 Commentaire(s)
Expo 2005 est une exposition internationale qui se tient du 25 mars au 25 septembre 2005 dans la préfecture d’Aichi. Plus de 125 pays ont confirmé leur participation. Le thème de cette année, « Sagesse de la nature », à pour objectif de rapprocher et faire connaître les différentes cultures.

Participation des TNO

Cette année, les TNO ont vu grand, mais ils ont aussi appris de leurs expériences précédentes. Lors de l’expo d’Espagne, les dépenses avaient atteint quatre millions de dollars, et les résultats furent très minimes.

« Cette fois –ci, on a eu un meilleur impact avec un budget moins important, explique Otto Olah, directeur d’analyse économique et des investissements. Grâce à Patrimoine canadien, le gouvernement territorial a obtenu du temps dans le salon VIP ».

Avec un investissement de 500 000 $ du gouvernement et de 300 000 $ du secteur privé, les TNO ont eu accès à cette salle pendant deux jours. Ils ont pu inviter plus de 300 personnalités japonaises du tourisme, de l’industrie, du secteur gouvernemental ainsi que des médias. On a pu ainsi mettre en valeur les richesses du territoire.

Cinq artistes ont aussi pu montrer leurs talents, et faire connaître nos traditions. Michael Cazon, Lee Mandeville, Antoine Mountain, Brendalynn Trennert et Karen Wright-Fraser ont fait partis de la délégation.

« C’est toujours très bon pour un artiste d’être présent dans une exposition d’une telle envergure »,explique l’artiste peintre Antoine Mountain. « Aux territoires, le gouvernement n’a pas donné assez d’importance aux arts traditionnels et on risque d’en perdre plusieurs. Au Japon, on a pu montrer notre art à différentes cultures, et ça m’a aussi donné la possibilité de voir ce qui se fait ailleurs », ajoute-t-il.

Les investissements, la prochaine mine d’or

Selon Otto Olah, il est important que Yellowknife ne base pas uniquement son économie sur l’industrie du diamant : « Notre économie est une des plus fortes au Canada, mais elle est basée sur des ressources non renouvelables. Il est important de faire connaître le potentiel de notre territoire », dit-il.

Lors du passage à l’expo, les TNO ont mis en valeur les nombreux minerais qui s’y trouvent, tels le zinc et le cuivre. Le tourisme reste aussi une partie importante de l’économie à développer. On estime à 1200 $ les bénéfices que rapporte un seul touriste à l’économie locale, sans inclure les billets d’avions.

Les Japonais représentent le touriste idéal pour les TNO. Ils sont très intéressés par les aurores boréales et dépensent beaucoup lors de leurs vacances. La faune est aussi un créneau que l’on utilise pour attirer ces touristes. Pour l’avenir, on prévoit aussi toucher le marché de la Corée, de la Thaïlande et de la Chine. On prévoit aussi développer le marché de la viande de bœuf musqué au Japon.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages