Articles de l'Arctique, 24 septembre 2021 : Le chamanisme à nouveau récompensé à Toronto

23 septembre 2021
Le film d’animation inuit « Angakusajaujuq : L’Apprentie chamane a reçu la récompense du meilleur film indépendant au Festival du film international de Toronto. (Crédit photo : Productions Taqqut et Kingulliit)

Le film d’animation inuit « Angakusajaujuq : L’Apprentie chamane a reçu la récompense du meilleur film indépendant au Festival du film international de Toronto. (Crédit photo : Productions Taqqut et Kingulliit)

Le film d’animation « Angakusajaujuq : The Shaman’s Apprentice » (L’Apprentie chamane) a une nouvelle fois été récompensé. C’est lors de la 46e édition du Festival international du film de Toronto (TIFF) que la production 100 % inuite a été récompensée dans la catégorie du meilleur film indépendant. Résultat de la collaboration de deux maisons de production inuites, Kingulliit à Igloolik et Taqqut à Iqaluit, cette création d’une durée de 20 minutes et destinée à un large public traite du chamanisme.

« Les Inuits ont vécu avec le chamanisme pendant des milliers d’années, explique Zacharias Kunuk, l’un des directeurs du projet, et les chamanes étaient aussi des guérisseurs. Notre film raconte l’histoire d’une apprentie chamane qui essaie de guérir une personne malade. Depuis le XIXe siècle, le christianisme a eu l’effet d’un bulldozer sur notre culture, mais maintenant nous racontons une histoire parmi tant d’autres sur la guérison et le chamanisme, c’est notre histoire. »

Cette production, déjà reconnue et récompensée en France lors du festival international du film d’animation d’Annecy en juillet dernier, met en lumière une partie de la culture inuite passée sous silence lors de la christianisation ; et fait écho aujourd’hui au contexte de la réconciliation, mais aussi de la guérison qui doivent plus que jamais devenir une réalité au Canada.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de nouvelles
Journaliste à Yellowknife |
Marie-Soleil Desautels
Journaliste à Hay River | Thomas Chabot
Journaliste IJL | Thomas Ethier
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867-766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4T
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
614 – 115, rue George, Oakville, ON L2J 0A5
T 905-599-2561