Une résurrection : Le Nord, on en veut encore !

02 février 2001
0 Commentaire(s)
L'Aquilon a rencontré celui qui a fait une petite tournée du Nord canadien afin de faire connaissance avec d'éventuels pigistes ! Jean-Sébastien Charron est animateur à la radio francophone d'Iqaluit et il est maintenant en charge de ressusciter Le Toit du monde, qui n'a vu le jour qu'une seule fois en version papier, en 1999, notamment en raison de coûts de production élevés.

KM- Pourquoi faire revivre le défunt Toit du monde ?

JSC- On veut piquer la curiosité des gens du Sud ! On veut montrer qu'il y a des gens qui vivent dans le Nord au jour le jour et qui ont appris à aimer ça ! On veut briser le mythe que le Nord « c'est plate » et qu'il n'y a rien à faire!

KM- À quoi doit-on s'attendre en termes de contenu ?

JSC- Nous espérons publier au moins un article par parution provenant de chacune des communautés suivantes, soit le Nunavut, les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavik et le Yukon. Sans briser le mythe du Grand Nord poétique, nous souhaitons révéler la réalité du Nord : son environnement, ses enjeux sociaux concernant les peuples des premières nations, sa beauté et les endroits à explorer pour les amateurs de plein air. Le magazine sera axé sur le tourisme et compte offrir des portraits des habitants du Nord.

KM- Et l'allure du magazine ?

JSC- Le magazine sera axé sur le visuel. Nous vivons dans une société de l'image, c'est ce qui attire les gens.

KM- As-tu des collaborateurs en tête ?

JSC- Toi ! Sérieusement, j'ai rencontré des gens de l'Aurore boréale [le journal francophone du Yukon] et d'Évasion Nordik, un groupe qui fait la promotion du tourisme au Yukon. Nous avons également des contacts au Nunavik et vous, à L'Aquilon !

KM- Lors de la création du Nunavut, il y a eu quelques déchirements entre les dirigeants francophones des deux Territoires. Cela va-t-il affecter la résurrection du magazine ?

JSC- Moi, je suis arrivé après la division. Je veux aller de l'avant et non de l'arrière. L'union a tendance à faire la force. On a peut-être à apprendre les uns des autres !

KM- Qu'est-ce que l'on retrouvera dans le premier numéro en avril prochain ?

JSC- Premièrement, il devrait y avoir l'histoire de deux Franco-nunavutois, ou francophones du Nunavut (!) qui ont fait une expédition au pôle nord en traîneaux à chiens. Si tout va bien, on y retrouvera également un article sur la Béringie (Détroit de Béring) et la dernière période de glaciation. Ce sera un numéro sur les traces de l'histoire !

KM- On attendra donc le premier numéro de cette revue trimestrielle dont la parution est prévue pour avril !
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages