Soins infirmiers : Laura McBride, préceptrice de l’année 2020

Laura McBride est infirmière depuis maintenant trois ans à l’hôpital territorial Stanton. (Courtoisie Laura McBride)

Laura McBride est infirmière depuis maintenant trois ans à l’hôpital territorial Stanton. (Courtoisie Laura McBride)

À 27 ans, et seulement trois années de bons et loyaux services au compteur, Laura McBride a gagné le prix de Préceptrice de l’année 2020.
Ce dernier est décerné par le Collège Aurora depuis 2016 afin de récompenser un ou une infirmière qui forme des étudiants en parallèle de son travail. Comment fonctionne le processus ? Le programme de Baccalauréat en sciences infirmières (BSI) de l’établissement ténois est encadré par un précepteur évoluant dans un service de santé. Pendant trois mois, l’étudiant suit et assiste un soignant tous les jours durant les visites de ses patients. À la fin de son initiation aux pratiques, lors de la Semaine nationale des soins infirmiers (du 11 au 17 mai), il choisit, ou non, de nommer son mentor pour ce prix. Pour cela, il doit écrire un court texte décrivant les diverses qualités de son enseignant.
John Mark Mabilog, le troisième élève à être pris sous l’aile de la jeune infirmière, a donc sans hésiter voulu gratifier une préceptrice « attentionnée » qui « facilite l’entraide et donne de nombreuses occasions aux étudiants d’atteindre leurs objectifs d’apprentissage ».
« Nous avons soutenu sa nomination, car Laura [McBride] a été préceptrice pour nous dans la formation à plusieurs reprises et a démontré un engagement singulier pour aider les élèves à apprendre. Elle soutient et encadre également ses collègues pour être des précepteurs », atteste de son côté l’instructrice principale du programme BSI, Kerry Lynn Durnford.

Double vocation
Pour Laura McBride, soigner et former, sont deux aspects très complémentaires de son métier. « En tant qu’infirmières, cela fait partie de notre travail d’encadrer les étudiants, et j’aime beaucoup les aider et les accompagner, explique-t-elle. Ils te suivent, et on les voit grandir et devenir indépendants tout au long des semaines. »
La présidente de l’École des services de santé et des services sociaux du Collège, Jodi Brennan, a d’ailleurs félicité Mme McBride qui, à l’image de tous les professionnels du secteur de la santé, n’a pas baissé les bras pendant cette période difficile : « La fonction de précepteur s’ajoute à leurs responsabilités d’infirmiers en activité, en particulier en temps de pandémie. Ils montrent l’exemple et ont une influence durable sur l’apprentissage des étudiants ; le Collège Aurora apprécie et remercie ses précepteurs. »
La soignante tient tout de même à préciser que la pédagogie ne lui est pas venue naturellement. « Ce n’est pas inné de savoir comment enseigner, j’ai suivi des cours pour pouvoir être considérée comme un modèle »

Défi permanent
Coordinatrice clinique du service de chirurgie de l’hôpital territorial Stanton, l’infirmière jongle avec ses deux chapeaux.
« C’est un défi permanent d’arriver à combiner ces deux facettes de mon travail. J’ai évidemment des horaires chargés, mais ça me tient à cœur de voir réussir mes collègues en devenir ! », souligne-t-elle.
Enseigner a toujours fait partie de son travail puisqu’elle est formatrice depuis le début de sa carrière, soit seulement trois ans. « C’est notre devoir d’aider les autres, de les soutenir. Il faut prendre le temps d’éduquer pour que tout le monde en ressorte plus fort. »
Selon elle, former de futurs soignants, c’est mettre une pierre à l’édifice pour permettre à la profession de perdurer et de garder en efficacité : « Je pense que si je donne le meilleur de moi pour que mes étudiants arrivent au maximum de leurs capacités, tout ira bien. Ils en ressortent plus forts, et ils nous aident après l’obtention de leur diplôme. »
Véritable vocation, Laura McBride, aussi loin qu’elle s’en souvienne, a toujours voulu être infirmière. « Je me rappelle très bien qu’à l’âge de 13 ans, je me voyais exactement où je suis maintenant, de dire celle qui est née et a grandi à Yellowknife. J’aime ce que je fais, et pour rien au monde je ne changerais. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561