La colonne du 30 novembre

29 novembre 2018

 Vigile
Le Conseil du Statut de la femme des Territoires du Nord-Ouest organise une vigile le jeudi 6 décembre en souvenir du massacre de la Polytechnique. Il y a 29 ans à Montréal, 14 jeunes femmes étaient assassinées. La vigile est aussi une occasion de commémorer toutes les femmes et filles victimes de violence. La rencontre a lieu de 19 h à 20 h au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles.


Taux de cotisation
La Commission de la sécurité au travail et de l’indemnisation des travailleurs (CSTIT) des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut a annoncé les taux de cotisation en vigueur en 2019 pour les employeurs. Cette année, le taux de cotisation provisoire moyen sera de 2,10 $ par tranche de 100 $ de masse salariale cotisable. Il s’agit du taux que la CSTIT utilise comme point de départ au moment d’établir les taux de chacune des sous-catégories.


Bilinguisme
L’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC) dévoile les résultats d’une étude menée par le Conference Board du Canada. Le bilinguisme anglais-français hors Québec : un portrait économique des bilingues au Canada illustre le poids et l’importance du bilinguisme hors Québec dans l’économie canadienne.?Selon Lynn Brouillette, directrice générale de l’ACUFC, la contribution des personnes bilingues au PIB du Canada se chiffre à 134,8 milliards de dollars.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages