La colonne du 24 avril 2020

23 avril 2020

Aviation royale canadienne
À la suite de la mise en place des mesures visant à contrer la propagation de la pandémie, des avions effectuent régulièrement des missions de ravitaillement des établissements des Forces armées canadiennes dans le nord, dont la Station des Forces canadiennes Alert. Habituellement basés en Ontario, les appareils sont déployés à Yellowknife pour éliminer les escales de ravitaillement en carburant normalement nécessaires lorsque les militaires mènent leurs opérations à partir de localités du Sud. Ainsi, les risques liés à la COVID-19 sont limités. Les équipages menant ces missions ont été préalablement placés en quarantaine, et s’équipent pour assurer la santé de toutes les communautés du nord et de tous les établissements des Forces armées canadiennes. Les équipages sont logés dans des installations militaires à l’extérieur de la capitale.

Plus aucun cas de COVID-19 aux TNO
Tous les cas connus de coronavirus aux TNO sont officiellement guéris. L’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Kami Kandola, en a fait l’annonce le 20 avril en matinée sur le réseau social Twitter. Depuis le décret d’état d’urgence sanitaire, le 10 mars 2020, cinq cas de COVID-19 ont été dépistés aux TNO, dont un seul a requis une hospitalisation. Ce sont ces cinq cas-là qui sont aujourd’hui déclarés guéris. Aucun cas de COVID-19 n’a été relevé aux TNO durant les 15 derniers jours et en dépit du taux de dépistage le plus élevé au pays. En date du 22 avril, 1 597 Ténois avaient reçu un résultat de test négatif, alors que 37 attendaient leurs résultats. Ce bilan est mis à jour quotidiennement. Cette bonne nouvelle ne signifie pas pour autant que les mesures d’exception prises pour freiner la propagation du virus sont sur le point d’être relâchées : la pertinence du maintien de l’état d’urgence est toujours réévaluée toutes les deux semaines. Il a été reconduit pour la dernière fois le 15 avril.

Fonds pour les plus vulnérables
La Fondation communautaire de Yellowknife et Centraide NWT (2001), unissent leurs forces pour recueillir des fonds pour les besoins immédiats des groupes communautaires qui soutiennent les personnes vulnérables pendant la pandémie. La Fondation communautaire de Yellowknife versera un montant égal à chaque dollar donné à Centraide NWT d’ici le 15 mai prochain, jusqu’à un maximum de 50 000 $. Selon le président de la fondation, Robin Greig : « au cours des prochaines semaines, nous envisageons également d’autres mesures pour soutenir notre communauté en ces temps sans précédent. » Pour tout renseignement : CanadaHelps.Org.

Le nettoyage maintenu à Yellowknife
Du 17 au 23 mai prochain, la Ville de Yellowknife offre aux groupes communautaires participants 600 $ pour nettoyer une zone désignée après la fonte de la neige du printemps. Toutes les mesures nécessaires sont prises pour s’assurer que cet évènement respecte le décret de santé publique actuel des TNO. Chaque zone attribuée permettra une distance physique de 6 pieds par tous les participants, avec des groupes de 10 bénévoles ou moins affectés à chaque zone. « Le nettoyage de printemps est un évènement important qui aide à garder notre ville propre et fournit le financement nécessaire à divers organismes communautaires », selon la mairesse Rebecca Alty. La date limite pour postuler a été prolongée jusqu’au jeudi 30 avril à 17 heures. Le formulaire de demande et les renseignements sur l’admissibilité peuvent être consultés à www.yellowknife.ca/springcleanup.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561