La colonne du 17 mai

 Loi sur les langues officielles

Le rapport 2018-2019 du Commissariat sur les langues officielles du Canada contient sept plaintes sur des institutions fédérales ayant pignon sur rue aux Territoires du Nord-Ouest (TNO). Toutes les plaintes touchent la partie IV de la Loi (Communications avec le public et prestation des services). Les plaintes ont été portées contre l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (2), Savoir polaire Canada, la Société canadienne des postes (2), la Gendarmerie royale du Canada et Sécurité publique Canada. Des sept plaintes reçues, cinq sont encore actives, a indiqué le Commissariat, sans préciser lesquelles ni révéler le résultat des enquêtes.


Conseil de l’Arctique

Le Conseil circumpolaire inuit (CCI) a condamné le refus des États-Unis de signer la Déclaration de Rovaniemi, qui devait être présentée lors de la rencontre ministérielle du Conseil de l’Arctique, en raison de l’inclusion du terme « changements climatiques ». Dalee Sambo Dorough, présidente internationale du CCI, a affirmé que le geste des Américains était la preuve d’un faible leadership et d’un « échec moral ». Le CCI est l’une des six organisations autochtones de l’Arctique désignées comme participants permanents au Conseil de l’Arctique.


Cercle du ministre pour la culture et le patrimoine

La période de candidatures pour les prix du Cercle du ministre pour la culture et le patrimoine est ouverte jusqu’au 31 juillet 2019. Il y a quatre catégories : ainés, jeunes, individu et groupes.

Festival Longshadow

La première édition du Longshadow New Music Festival se tiendra à Yellowknife, du 14 au16 juin, et sera consacrée aux percussions aux grands ensembles de jazz. La directrice artistique est la pianiste et compositrice Carmen Braden. En première mondiale, la violoniste Andrea Bettger interprètera une composition de Wesley Hardisty.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages