La colonne du 14 septembre 2018

13 septembre 2018

 
Prix Polaire
À Hay River, la directrice des écoles Harry Camsel et Princess Alexandra, Carolyn Carroll, vient de recevoir la Médaille polaire du bureau de la Gouverneure générale du Canada. Ce prix lui a été décerné pour la mise en place « des politiques et des programmes créatifs qui ont enrichi les programmes scolaires d’un contenu axé sur la culture et les langues autochtones. »

Prévention du suicide
Dans le cadre de la Journée mondiale de prévention du suicide, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) a annoncé que de nouveaux conseillers œuvrant auprès des jeunes seront actifs dans les régions des Tli?cho? et du Dehcho à compter de ce mois-ci. Au cours des 4 prochaines années, le GTNO va créer 49 postes, dont 42 postes à temps plein de conseillers œuvrant auprès des jeunes et 7 postes de superviseur clinique.

Sahtu
Charles MacNeely a été élu par acclamation comme nouveau président du Secrétariat du Sahtu le 4 septembre dernier. Il succède à Ethel Blondin-Andrews.

Criminalité
Selon un récent rapport de Statistiques Canada, les Territoires du Nord-Ouest étaient l’endroit où il y avait le plus de criminalité au Canada en 2017. L’indice de la gravité de la criminalité se situait à 303,8 alors que la moyenne nationale est de 72,9. L’indice de gravité de la criminalité comprend toutes les infractions au Code criminel, y compris les délits de la route, ainsi que les infractions relatives aux drogues et toutes les infractions à des lois fédérales. Cet indice a augmenté de cinq degrés depuis l’an dernier, mais reste sous le record des cinq dernières années, en 2015, alors qu’il se situait à 322,07. Le Nunavut vient au second rang.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages