La colonne : La colonne du 13 septembre

12 septembre 2019

 

Deux saisies d’alcool
La GRC de Fort McPherson a intercepté un véhicule et saisi 144 bouteilles d’alcool de divers types et formats, le 5 septembre dernier, avant que la marchandise n’entre dans la collectivité où la loi interdit la consommation d’alcool. Cinq jours plus tard, un scénario similaire se déroule à Tuktoyaktuk, le 10 septembre, lorsque la GRC intercepte un véhicule transportant une grande quantité d’alcool. Le véhicule aurait été repéré sur la route reliant Inuvik à Tuktoyaktuk alors qu’il entrait dans la collectivité. La police a fouillé le véhicule et saisi 190 bouteilles et des canettes de spiritueux, de bière, de cidre et de vin. Le conducteur du véhicule comparaitra devant le tribunal de Tuktoyaktuk le 4 décembre 2019.


Meurtre au centre-ville de Yellowknife
Le 3 septembre 2019, la GRC de Yellowknife a reçu un appel concernant des voies de fait graves survenues près du centre de dégrisement au centre-ville de Yellowknife. La victime, Mark Poodlat, un homme de 36 ans est décédée des suites de ses blessures à l’hôpital, le jeudi 5 septembre. Victor Ugyuk, 32 ans, est accusé de meurtre et de deux chefs de bris de conditions de probation.


Plein de débats à Yellowknife
Alternatives North, Ecology North et la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nord sont co-commanditaires de débats des candidats aux élections territoriales (en anglais). Ces forums auront lieu le 17 septembre de 19 h à 21 h 30 pour les circonscriptions de Frame Lake, de Great Slave, de Range Lake et de Yellowknife Centre, et le 18 septembre de 19 h à 21 h 30 pour Kam Lake, Yellowknife North et Yellowknife South. L’organisme Open NWT organise aussi des débats pour chaque circonscription de Yellowknife. Tous les détails se trouvent sur la page facebook.com/opennwt.


Un interlocuteur désigné
Le 6 septembre 2019, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Jonathan Wilkinson, a annoncé que ce sera Kevin G. Anderson qui agira à titre d’interlocuteur pour faciliter le processus de transformation vers un modèle de pêche dirigée par les pêcheurs ou d’un modèle de partenariat pour la pêche dans les eaux intérieures. Selon les recommandations émises dans le rapport Transformation de l’Office de commercialisation du poisson d’eau douce publié en juillet 2019, le Comité consultatif requiert la nomination d’un interlocuteur, qui agira à titre d’agent de liaison entre les pêcheurs, les groupes autochtones et d’autres partenaires. Kevin Anderson est diplômé de la London School of Economics and Political Science, spécialisé en politique maritime. L’expérience de M. Anderson est axée sur les domaines de la gestion des pêches, de l’application de la loi, de la protection de l’habitat, de la durabilité et des relations et négociations autochtones.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages